Notre veille

Article

La Suisse parle d'alcool en nous donnant la parole

Article Conseil

Nous sommes vendredi (et #levendredicestpermis) et certains d'entre vous prévoient peut-être de sortir boire un verre ce soir, voire plusieurs. Le problème n'est pas d'y aller mais de savoir comment vous comptez rentrer, car pour ceux qui comme moi habitent en rase campagne non desservie par les métros, tramways, bus où même taxis (j'ai bien dit rase campagne), le problème du retour après une soirée arrosée peut se poser.  Plusieurs solutions s'offrent alors à vous : Vous ne sortez pas (radical), vous avez un ami qui ne boit pas (si si ça existe), vous-même ne buvez pas (l'ami c'est vous), vous êtes quelqu'un de raisonnable (si vous conduisez vous ne buvez pas ou au maximum vous buvez un verre light en début de soirée et basta), vous prenez votre voiture dans un état second en pensant que tout ira bien si vous ouvrez la fenêtre et suivez la ligne blanche (si si certains le pensent), vous avez une couverture dans votre voiture (plus un oreiller, une couette et une tenue de rechange au cas où). Dans le cadre du Programme National Alcool mis en place en 2008, qui vise à réduire la consommation problématique d'alcool et ses conséquences négatives, l'Office Fédéral de la Santé Publique a depuis l'année dernière lancé une campagne sur le web incitant au dialogue social. Afin de dynamiser la campagne, plusieurs spots courts ont été réalisés sur le ton de l'humour afin d'inviter les personnes à se rendre sur le site et à prendre connaissance de la démarche et de l'édition 2012 de la Journée Nationale des problèmes liés à l'alcool. Voici donc le classique coup de la clef dans la serrure (dont on vous a déjà parlé ici) : Vous avez aussi le geste qui trahit votre soirée de la veille (très drôle celui-ci) : Est-ce que l'humour est plus efficace que la publicité choc lorsqu'il s'agit de campagne préventive, cela dépend de la sensibilité de chacun... Je trouve qu'ici les spots cadrent bien avec le thème de la journée 2012 : "Où est le problème ?" Dommage que le site de la campagne soit de qualité inégale niveau rubriques et présentation car je trouve leur manière d'aborder les problèmes liés à l'alcool bien amenée. En tout cas ils ont trouvé 10 bonnes raisons d'en parler, et vous quelle est la vôtre ?

Article suivant

Article

Buzz marketing

Retour à notre veille

Chargement