Notre veille

Article

Ces projets de Google dignes de la science-fiction

Article Conseil

Google en 1997 Il est loin le temps où Google était un simple moteur de recherche… aujourd’hui la firme américaine fondée par Larry Page et Sergey Brin a de plus grandes ambitions : comme inventer la première voiture sans conducteur, construire un ascenseur pour aller dans l’espace ou encore inventer le premier cerveau artificiel. Tout se passe dans le Google X Labs, le laboratoire secret de Google, quelque part situé dans la région de la baie de San Francisco. Sergey Brin, le co-fondateur de Google, 39 ans, dirige plusieurs équipes de scientifiques qui travaillent tous sur des innovations de rupture en lien avec la robotique et l’intelligence artificielle. Le New York Times estime qu’une centaine de projets serait en cours de développement au sein de ce laboratoire. Les deux co-fondateurs déclarent dans plusieurs interviews que l’ultime dessein de Google consiste à développer une intelligence artificielle dans son intégralité. "Je pense que Google est génial parce qu'en fait, l'intelligence artificielle sera la version ultime de Google. Pour avoir un moteur de recherche parfait, il faudrait qu'il comprenne tout sur le web. Il faudrait qu'il comprenne exactement ce que vous voulez, et vous amènerait la bonne information. Répondre à n'importe quelle question c'est évidemment construire une intelligence artificielle, parce que presque tout est sur Internet, n'est-ce pas ? Nous sommes très loin de réaliser cela à l'heure actuelle. Cependant nous nous en rapprochons de manière incrémentale, c'est ce sur quoi nous travaillons. Et c'est extrêmement intéressant d'un point de vue intellectuel." - Larry Page, octobre 20006 Innovants certes, mais brillants ou effrayants ? Coup de projecteur sur quelques projets scientifiques dévoilés ou « fuités ».
  • Les Google Glass :
Élue l’une des meilleures inventions de l’année 2012 par Time Magazine, le projet de création de lunettes en réalité augmentée de Google a été annoncé en 2012 et sera bientôt accessible au grand public (pour le moment la fameuse paire est seulement fournie à une petite poignée de personnes triées sur le volet). Ces lunettes connectées pourraient devenir un énorme tremplin pour le gaming mais aussi la téléphonie, la domotique... Microsoft aurait aussi flairé le bon filon en ayant déposé un brevet sur des lunettes connectées similaires aux Google Glass…
  • La voiture automate ou la Google Car :
En 2010, Google annonce le projet Google Car, dirigé par Sebastian Thrun, entre autres co-inventeur de Google Street View. Ce projet tend à inventer une voiture capable d’évoluer seule dans un trafic réel sans l’assistance d’humains. La firme annonce avoir testé ce système de pilotage automatique pour automobile sur huit véhicules — six Toyota Prius, une Audi TT et une Lexus RX-450h — qui ont parcouru plus de 200 000 km en Californie, sans avoir provoqué d'accident.
  • L’ascenseur spatial :
Google serait en train de travailler sur un ascenseur spatial qui permettrait de se rendre dans l’espace directement depuis la Terre. Beaucoup de scientifiques pensent que cette invention pourrait se concrétiser d’ici moins de dix ans.
  • Le cerveau informatique :
En 2012, Google révèle les travaux internes sur un réseau neuronal de reconnaissance de concepts fonctionnant en semi-autonomie. Plus simplement, ce projet a pour but de créer un cerveau artificiel électronique.
  • Le projet Ingress : gaming et réalité augmentée
Le projet Ingress centre ses recherches sur l’intégration de la technologie dans la réalité. Ce jeu géolocalisé multi-joueurs fonctionne sur le même principe que World of Warcraft à la différence que les joueurs se situent sur une carte qui représente le monde réel dans lequel le jeu se déroule. Deux camps existent : les Illuminés et la Résistance, le joueur choisit son camp et doit par la suite réaliser des missions dans des lieux physiques réels.
  • Projet Planetary Ressources : exploiter les ressources minières des astéroïdes
L’idée : déceler les différentes opportunités d’exploiter les métaux et minéraux rares sur des astéroïdes gravitant près de la Terre. Le procédé est expliqué dans cette vidéo :
  • Le projet Loon, des ballons pour l’accès à Internet
Cette année, en Nouvelle Zélande, trente ballons gonflés à l’hélium ont été lancés pour assurer l’accès à Internet dans les régions les plus enclavées. Google a pour ambition d'envoyer d'autres ballons qui flotteront à 20 000 mètres d’altitude et offriront aux zones géographiques privées d’accès à Internet une connexion dont la vitesse sera au moins égale à la 3G. Chaque ballon devrait couvrir une zone de 1200 kilomètres carrés.
  • Le steak de viande in vitro
Serguey Brin a investi 250.000 euros dans les recherches qui ont permis la création du premier steak in vitro. Dans cette vidéo mise en ligne début août, Brin a expliqué qu’il s’intéressait « aux opportunités qu’offre la technologie de dépasser nos limites, et de transformer le monde dans lequel nous vivons ». Le steak a donc été créé à partir de cellules souches et a été dégusté en direct par des nutritionnistes lors d’une conférence à Londres. Cette innovation a pour but de répondre aux besoins croissants en viande de la population qui devrait doubler d’ici 2050. Pour en savoir plus sur ce steak in vitro : lire cet article Fils d’une chercheuse à la Nasa, Brin a incontestablement un goût prononcé pour les innovations technologiques les plus avant-gardistes. « Si ce que l’on fait ne semble pas être de la science-fiction aux yeux du commun des mortels, alors c’est un signe que ce n’est pas suffisamment novateur », déclare-t-il dans cette vidéo. Google ne s’arrête pas là et possède également des actions dans des sociétés en recherche pour soigner certaines maladies, notamment le cancer et dans la recherche pour l’environnement et la maîtrise de l’énergie. (voir Google Green)
Chargement