Notre veille

Article

Connaissez-vous réellement « Dmoz » ?

Article SEO

Vous connaissez sans doute l’annuaire libre international Dmoz.org. Le moteur de recherche Google l’utilise en tant qu’annuaire de référence. Et avez-vous déjà entendu parler de Dmoz.fr ? Cet annuaire ressemble très singulièrement à notre Dmoz.org. Même nom de domaine, même contenu, même concept, même charte graphique...

On pourrait penser que Dmoz.fr est la version française de Dmoz.org mais ce n’est absolument pas le cas. En effet, l'index Dmoz se trouve être la propriété de Netscape Communications Corporation. Sa base, quant à elle, est redistribuable gratuitement selon la licence ODP. Ce qui explique la naissance d’un certain Dmoz.fr ou bien d’autres encore : Dmoz.be, Dmoz.ch, Dmoz.at et Dmoz.de. Ces sites ne sont donc pas la propriété de Netscape Communications Corporation. Mais qui en est le propriétaire ? Un particulier ? Une marque ? Les données ne sont pas publiques sur le site de l’AFNIC. Pour ceux d’entre vous qui souhaitent connaître Dmoz.org en français, vous pouvez consulter la rubrique « Word » de Dmoz.org ou consulter directement www.aef-dmoz.org. Beaucoup d’internautes se trompent ainsi en pensant que l’annuaire Dmoz.org utilisé par Google est le même que l’annuaire Dmoz.fr. Les webmasters dirigent donc à tort leurs sites vers Dmoz.fr. Dmoz.fr n’abuserait-il pas de la notoriété de Dmoz.org pour disposer d’un nom de domaine déjà renommé ? Un article sur aef-dmoz.org explique que cette appropriation de nom de domaine semble être valide. Autre point sur Dmoz.fr. L'annuaire catégorise un ensemble de sites web présentant un bref descriptif de chaque site. Il deviendra à partir du 1er octobre 2008 un annuaire d’articles : les internautes pourront donc librement publier des articles qui parlent de leurs services. Mais quels sont les avantages et les inconvénients d'un tel outil ?
  • Il s’agit de promouvoir les marques donc c’est intéressant pour les propriétaires de site de pouvoir mettre en valeur leurs produits.
  • Il est possible d’écrire « un ou plusieurs » articles. Cela peut être un avantage pour le positionnement d'un site.
  • Écrire « plusieurs articles » signifie également une éventuelle inondation de publicités et  d'informations complémentaires pour l’internaute venu simplement chercher une référence de site.
Le futur Dmoz.fr sera-t-il un wiki ? D’après ce que nous pouvons lire sur ce produit, l’inscription est gratuite. Il est possible à chacun d’écrire son propre contenu. Un contrôle du site est effectué après chaque soumission de contenu. Par contre, les suppressions de texte ne semblent pas être aussi libres et possibles que pour un wiki. A suivre donc à partir du 1er octobre pour voir si ces caractéristiques se confirment… Enfin, encore et toujours ce Dmoz.org…. Une rumeur court sur le Web depuis plusieurs jours au sujet de l’annuaire. Les propriétaires de Best of the Web Directory seraient en discussion avec Dmoz pour racheter l’annuaire Dmoz. Rumeur ou pas rumeur ? La soumission des sites est payante sur Best of the web. L’objectif est donc totalement différent de Dmoz qui insiste sur son site « qu’il n'y a rien et il n'y aura jamais rien à débourser pour y soumettre un site ni pour utiliser ses données ». Quelles seraient les conséquences de ce rachat ? Quel serait l’annuaire de référence de Google ? Google accepterait-il de se référer à ce futur produit qui deviendrait, ce qu’on peut supposer, payant ? Les fidèles Internautes de Dmoz accepteraient-ils d’utiliser ce nouvel annuaire ? Les webmasters continueront-ils à diriger leurs sites vers ce nouveau produit ? Enfin, et surtout, ce nouvel annuaire serait-il aussi célèbre que Dmoz.org ? La suite dans le prochain épisode… Sources:
Chargement