Notre veille

Article

1. Indépendance et pertinence du buzz = crédibilité

Article Conseil

Une étude récente a montré que le bouche-à-oreille était la seconde raison la plus importante dans la découverte d'un site Internet avec 20%, derrière les outils de recherche avec 46%. La publicité, elle, n'arrive qu'en quatrième position remarque même Michael Buck "Michael Buck, Is Search Engine Positioning Dead? (The Truth may surprise you!), http://www.SearchEngineWebPromotion.com "! Dans le secteur des achats de services B2B, les "recommandations de collègues" "Kim Brooks, Marketing: It's a Trust Game, Clickz.com " arrivent aussi en 2ème position des facteurs décisifs dans la décision d'achat "Target Marketing Magazine, "Top Ways Websites are Discovered", Source: IMT Strategies, 04/2000, http://www.imtstrategies.com ". Mais qu'est ce qui donne au buzz une telle force d'influence ? Sa crédibilité! Les consommateurs sont de moins en moins naïfs. Ils savent désormais décrypter le discours élogieux de la publicité. A quoi bon croire un acteur uniquement payé pour nous venter les qualités "formidables" d'un produit. Avec le bouche-à-oreille, c'est toute le contraire, les gens n'ont plus aucun intérêt mercantile à propager une information faussement flatteuse. Comme Seth Godin le constate, les experts d'une communauté ont même tout intérêt à recommander/critiquer un produits avec la plus grande exactitude. C'est leur réputation qui est en jeu à chaque fois qu'il formule un avis. Il y a donc peu de chances qu'il prennent le risque de ternir leur réputation pour conseiller volontairement un service de mauvaise qualité. Moins suspect de partialité, le buzz y gagne en crédibilité et donc en force d'influence. L'autre force du buzz est sa pertinence. Avec la publicité traditionnelle, les marques bombardent un public plus ou moins ciblé en espérant que dans le nombre quelques uns soient sensibles à leurs produits... Bel exemple d'inefficacité. Avec le buzz c'est tout le contraire, une personne ne communiquera un bouche-à-oreille qu'aux personnes concernées par l'information en adaptant celle-ci à son interlocuteur. Le message pourra t être enrichi par une discussion interactive entre l'émetteur et le destinataire du message, offrant ainsi une information bien plus pertinente que n'importe quelle publicité.
Chargement