Notre veille

Article

76 personnes arrêtées pour avoir organisé un réseau de fraude au phishing

Article

Le 10 février dernier, la police nationale espagnole a mené à bien la plus grande opération nationale contre la fraude sur internet en arretant 76 personnes. La fraude consistait à se servir dans les comptes bancaires de particuliers qui étaient victimes de phishing.

On utilise le terme de phishing lorsqu'un fraudeur tente de se passer pour une entité de confiance afin de soutirer de l'information confidentielle. En pratique, le fraudeur enregistre un nom de domaine composé du nom d'une banque ou d'une autre entité afin d'utiliser l'adresse électronique correspondante et ainsi paraître légitime aux yeux des destinataires de mails.

Dans les faits, la fraude consistait en l'envoi de mails multiples à des clients de banques ou de caisses d'épargne afin de soutirer les codes d'accès aux comptes des ces personnes.

La fraude a atteint plus de 3 millions d'euros au total avec des transactions oscillants entre 400 et 10 000 euros.

Parmi les 76 personnes arrêtées, on pouvait dénombrer 47 espagnoles, 5 ukrainiens, 6 guinéens, 4 roumains, 2 russes, 2 marocains, un hollandais, un vénézuélien, un allemand, un uruguayen, un brésilien, un arménien un jamaïcain, un camerounais, un argentin et un moldave.

Selon MacAfee, le fabricant d'antivirus, le nombre de pages web relatives au phishing a augmenté de 757% d'octobre 2005 à octobre 2006 et de 784 % au 1er trimestre 2007.

Chargement