Notre veille

Article

Amnesty International : censurez-vous avant qu'ils ne vous censurent !

Article Conseil

La campagne Censored Tweet , réalisée par l'agence DM9Rio, enjoint les internautes à gazouiller des messages censurés comme celui-ci.   Il suffit de se rendre sur le site de l'opération, d'entrer ses coordonnés de compte Twitter et un message composé de blocs noirs sera généré, avec un lien renvoyant vers le site : heureusement, vous avez toute latitude pour personnaliser le message avant de l'envoyer sur la toile, ce qui vous permettra de contourner de manière créative la censure...   Le but de la campagne ? Montrer à quel point la liberté d'expression peut être bâillonnée dans certains pays. Le choix du média n'est pas innocent : en effet, Twitter a mis en place début 2012 un système de filtrage des gazouillis selon le pays, afin de se conformer aux législations locales sur la liberté d'expression. Cette nouvelle politique a soulevé les inquiétudes d'Amnesty International, comme en témoigne cet article du blog officiel de l'organisation. Ce n'est pas la première fois qu'une campagne de l'ONG détourne un objet de sa fonction première :  par exemple, la campagne Bulletproof proposait en téléchargement payant un jeu iOS qui reprenait les mécanismes des jeux de tir, mais où il fallait cette fois-ci arrêter les balles.  
Chargement