Notre veille

Article

Baidu, leader incontestable aux pratiques contestées

Article Media

Sa part de marché en Chine atteint cette année 65,8%. Sur cet immense marché, son principal concurrent, Google, est loin derrière, avec 22% de part de marché. Vient ensuite Sogou qui, avec 2,9%, dépasse désormais Yahoo! (Source: China IntelliConsulting Corporation). Tout comme Google, Baidu est confronté à la censure du régime chinois. Une censure qui porte sur l'indexation ou plutôt une non indexation de certains sites et sur le filtrage de certaines requêtes (à caractère politique ou sexuel). La recherche d'images sur "Tiananmen", par exemple, donne des résultats diamétralement opposés entre Google et Baidu. Aujourd'hui, le site Baidu est cité dans un autre type de censure. Il s'agirait, cette fois-ci, d'une censure à l'initiative du moteur de recherche. Dans l'affaire du lait contaminé, Baidu est accusé d'avoir dissimulé le scandale contre rémunération. Un courrier de l'agence de relations publiques de la compagnie laitière Sanlu, relayé sur Internet, lui recommandait de verser 3 millions de yuans à Baidu afin que le moteur supprime de ses résultats de recherche toute information négative sur sa marque. Ce courrier précisait que deux autres producteurs également incriminés dans cette affaire (Yili et Mengniu) avaient déjà sollicité la bienveillance de Baidu contre le versement de 5 millions de yuans. Baidu n'a pas démenti l'approche de ces 3 sociétés, mais a fermement assuré n'avoir jamais accepté une telle demande. De son côté, Sanlu a reconnu avoir reçu ce conseil de la part de son agence sans pour autant l'avoir suivi. Difficile aujourd'hui de savoir qui dit vrai. Ce qui est sûr, c'est que l'image du moteur de recherche ne sort pas intacte de cette affaire. Dans les forums du site Tianya, on retrouve ainsi des discussions d'internautes chinois s'étant livrés à des tests comparant les résultats de Google et Baidu sur des requêtes identiques. Un internaute chinois prétend par exemple que le 12 septembre, la requête "Sanlu calculs rénaux" retournait 2 résultats sur Baidu contre plus de 18 000 résultats sur Google. Le même site Tianya a lancé un sondage sur son site : 57 % des 4 100 votants déclarent qu'ils n'utiliseront plus Baidu. Même si ce chiffre est à relativiser eu égard du faible nombre de participants au sondage comparé au nombre d'internautes chinois estimé à 210 millions fin 2007, il est certain que Baidu se serait bien passé d'une telle publicité. Sources:
Chargement