Notre veille

Article

Branded Entertainment, le rapport de Contagious

Article E-réputation

Il y a deux semaines, nous avions passé en revue le rapport sur les médias sociaux édité par le magazine Contagious. Aujourd'hui, nous continuons avec une lecture sur le "Branded Entertainment". Si vous lisez régulièrement ce blog, vous êtes sensible à la fragmentation des médias, l’avènement d’Internet et l'évolution de la relation des consommateurs à la publicité. En réponse à ces évolutions, désormais, la communication se veut divertissante et interactive , c’est que l’on appelle le branded entertainement. Le challenge consiste à continuer sur cette voie tout en conservant l’essence de la marque. Les débuts du "Branded Entertainment" sont associés à Procter & Gamble qui sponsorisait dès 1930 des pièces de théâtre audio-jouées à la radio et qui a continué à la télévision avec les fameux "soap-operas" dans les années 1950. La combinaison marque + contenu publicitaire ainsi définie a continué de façon très conservatrice pendant des années. Jusqu'au jour où, en 2001, BMW et son film "The Hire" ont repensé le "Branded Entertainment" en tant que concept. Branded Entertainement - Contagious special reportview presentation (tags: entertainement branded brand contagious) Ce qu'on appelle aujourd'hui "Branded Entertainment" prend en réalité de nombreuses formes : sponsoring de grande envergure, placement de produit, création de contenu orignal, advergames, experiential marketing, campagnes interactives et beaucoup d'autres encore. La subtilité, la créativité et le ton approprié sont les clés du succès, mais les techniques sont amenées à devenir de plus en plus sophistiquées en utilisant toujours plus les dernières technologies. Le succès du "Branded Entertainment" se trouve dans le juste équilibre entre la créativité des contenus et le message en accord avec la marque. Rien de pire que de véhiculer un message en désaccord complet avec les valeurs de cette dernière sous couvert que celui-ci représente un intérêt d'un point de vue "Branded Entertainment". Les autres clés du "Brand Entertainment" sont son honnêteté et sa facilité de réalisation: le message doit pouvoir être partagé et facile d'accès. Car si le message apporte à la fois du divertissement et de la valeur à son relayeur, ce dernier n'hésitera pas à le partager. Cette notion est fondamentale pour une bonne compréhension du "Branded Entertainment". Le rapport complet du magazine Contagious détaille les notions abordées dans les paragraphes précédents en les illustrant par des exemples internationaux. Pour terminer leur étude, les auteurs concluent que le "Branded Entertainment" ne remplacera jamais la publicité traditionnelle, mais qu'il doit être considéré comme un des nombreux nouveaux outils que propose la communication. Si vous désirez en savoir plus, vous pouvez acheter le rapport sur le site du magazine Contagious ou contacter stephane.scheyven[at]xtremeinformation.com.
Chargement