Notre veille

Article

Bubbly, mieux que Twitter?

Article Conseil

On vous parle souvent de Twitter et du microblogging qui chaque jour compte de plus en plus d'utilisateurs et qui pour certaines célébrités constitue un véritable outil marketing (comme pour Lady Gaga par exemple). Tweeter, c'est donc in. Mais le monde merveilleux des médias sociaux est en constante ébullition notamment avec la percée récente de Bubbly: "Comme Twitter mais avec une voix".

En fait, il s'agit d'un service de "voice-blogging", ou de "microvoicing" si on peut dire. Le principe est celui d'un "tweet parlant" qui ne peut pas dépasser une minute et qui peut être envoyé de votre téléphone portable. Bubblemotion est à l'origine de ce concept et avait déjà développé avant bubbletalk, un service qui permettait de laisser un message vocal sans appeler, un sms vocal en quelque sorte. N'importe qui peut s'enregistrer, suivre quelqu'un et poster un message mais pour écouter les messages des personnes que vous suivez il faut payer (une association avec des opérateurs est prévue). L'entreprise compte faire l'impasse sur les Etats-Unis et l'Europe et développer le service dans des pays tels que l'Inde et le Brésil entre autres. Pourquoi? Parce que le marché du mobile est en plein essor dans ces pays, et aussi car ce sont des pays dans lesquels tout le monde n'a pas accès à Internet. Un marché idéal pour ce genre de service. En Inde, l'essai paraît déjà concluant avec un nombre d'utilisateurs qui atteindrait déjà les 150 000. Un chiffre soutenu par la présence de stars bollywoodiennes sur Bubbly (même s'il convient tout de même de noter aussi la forte croissance de l'utilisation de Twitter en Inde) Mais pour beaucoup, le principe de "la bulle" n'est pas aussi efficace que le tweet (Il est plus rapide de jeter un coup d'oeil général sur les tweets plutôt que d'écouter les "bubbles" un à un). J'aurais tendance à penser la même chose, à part peut-être pour les célébrités. Je pense que de ce côté là, le "bubbling" a de l'avenir. Beyonce qui bubble en avant première le refrain de son dernier tube, ça pourrait bien fonctionner (on soupçonne d'ailleurs Lady Gaga d'avoir déjà développé le concept, en tant que fervente utilisatrice des médias sociaux).
Chargement