Notre veille

Article

CBS : un lecteur vidéo dans Weekly Magazine

Article Conseil

Depuis plusieurs années, nombreux sont les journaux à s'être lancés dans l'aventure numérique avec la pensée que l'avenir de l'information serait 2.0 ou ne serait plus. De part le monde les éditions imprimées ont peu à peu trouvé leur pendant numérique sur la Toile. Bien heureux, les journaux retrouvent leur lectorat mais Internet se révèle être plus qu'une illusion que LA solution, car les fondements économiques de la presse en ligne sont similaires à ceux qui permettent aux journaux traditionnels de vivre : les annonceurs. Et la sacro-sainte crise arrivant, les gros pontes des médias s'interrogent plus que jamais sur la gratuité des supports en ligne car les annonceurs investissent moins et/ou différemment. Pour y faire face nombreux sont les journaux à entamer la refonte de leur modèle d'information sur Internet en proposant deux supports différents : dépêches et actualités chaudes gratuites, et un accès payant pour la lecture des dossiers, et articles de synthèse pour lesquels les lecteurs doivent s'alléger de quelques euros en ligne... Plus extrême encore, le magnat des médias Outre-Atlantique Robert Murdoch a décidé de faire désormais payer en intégralité l'accès aux sites internet de ses journaux : The Wall Street Journal, The Sun, The Times mais aussi The Sunday Times, le plus populaire des journaux du dimanche en Grande-Bretagne. Une petite révolution pour Robert Murdoch qui affirmait encore il y a deux ans que le modèle gratuit financé par la publicité était le meilleur. « Nous devons juste faire en sorte que le contenu soit différent et meilleur par rapport aux autres », assure-t-il, ajoutant : « Je pense que si nous réussissons nous serons suivi par d'autres médias ». Aujourd'hui, une révolution à émoustiller Gutenberg dans sa tombe arrive à point nommé pour sauver les éditions papiers des journaux et autres supports d'information. Les lecteurs du magazine Entertainment Weekly vont découvrir le 18 septembre prochain, ce dispositif vidéo publicitaire au sein d’un magazine papier. Cette prouesse technique est le fruit de l'agence Americhip, grande spécialiste du print video. Le non moins opportuniste Pespico s’est associé avec CBS pour diffuser cette publicité expérimentale. Le contenu vidéo portera sur des personnages des émissions du lundi soir de CBS et fera la promotion de la boisson Pepsi Diète. Au delà du buzz publicitaire de l’opération, cette innovation dessinera sans doute de nouvelles solutions pour relancer certaines éditions à mi-chemin entre la presse écrite et l'information en ligne.
Chargement