Notre veille

Article

Coachella ramène Tupac à la vie avec un hologramme

Article Conseil

Tupac ressuscité ? Les partisans de la théorie du chiffre 7 vous diront qu'il n'est pas mort... Quoi qu'il en soit, il a fait une apparition remarquée aux côtés de Snoop Dogg et Dr.Dre dimanche soir durant leur performance au festival Coachella. Il s'agissait en fait d'un hologramme particulièrement réaliste, jusqu'au moindre tatouage, fruit d'une collaboration entre AV Concepts et Dr. Dre. Environ 4 mois de travail ont été nécessaires selon Nick Smith, président d'AV Concepts. Ce dernier stipule qu'ils sont capables de reproduire les mimiques et la voix d'un artiste afin de recréer un concert de manière digitale, c'est d'ailleurs ainsi qu'on a  pu entendre Tupac saluer le public de Coachella (le public y a cru une seconde mais c'était bel et bien un hologramme). Doit-on donc s'attendre à un All Dead Stars Show dans les mois à venir ? Il faut avouer que la ressemblance est vraiment frappante, je n'ose même pas imaginer ce qu'a dû ressentir le public à ce moment précis... Tupac is back ! Makaveli in this, killuminati all through your body... En tant que grande fan de Tupac je ne sais pas quelle aurait été ma réaction en entendant le seigneur de la west coast entonner le refrain de "Hail Mary" (un de mes morceaux préférés en plus) comme ça, 16 ans après sa mort tragique, avec un flow toujours aussi lourd et des abdos toujours aussi...enfin bref vous m'avez compris. Alors certes une partie de moi trouve le concept révolutionnaire. Enfin peut-être pas révolutionnaire, car le groupe Gorillaz avait utilisé une technologie similaire durant les MTV Awards 2005 à Lisbonne. Mais disons que voir Tupac et Snoop réunis sur scène sur le cultissime "2 of Amerikas most wanted" , c'est un peu comme un rêve devenu réalité, un cadeau auquel on ne s'attendait pas, un saut dans les 90's comme si on y était encore ! Personnellement j'ai envie de mettre mon bandana et de crier "WESTSIDE TILL WE DIE" ! Toutefois, je ne peux m'empêcher de trouver tout cela un peu glauque... un hologramme prenant la place d'un défunt (les théoriciens du chiffre 7, ne le prenez pas mal, moi aussi j'ai envie d'y croire mais je me fais une raison) c'est un peu flippant quand même. Je me demande bien d'ailleurs ce que Snoop et Dre ont ressenti, ça doit quand même faire bizarre de chanter en duo avec la reconstitution digitale de votre pote décédé il y a plus de 15 ans. D'ailleurs si je ne m'abuse ils n'étaient pas spécialement en bons termes juste avant sa mort. Tupac en voulait à Snoop car ce dernier avait affirmé ne rien avoir contre Biggie et Puff Daddy (on l'appelait comme ça à l'époque) et ce en pleine période de guerre East Coast vs West Coast, même si ce différent n'enlève rien à leur immense amitié. D'ailleurs Snoop rend hommage à son homie à chacun de ses concerts. En revanche, l'animosité de Pac envers Dre était plus prononcée, là encore Snoop est dans l'affaire (Dre n'aurait pas cherché à le défendre lorsque ce dernier fut accusé de meurtre ce que Tupac n'a pas du tout apprécié). Il y a aussi une histoire de business, Dre serait crédité sur des sons de l'époque Death Row qu'il n'aurait pas produit...Quand on sait que c'est Dr.Dre qui est derrière toute cette histoire d'hologramme, on se dit que l'attrait des billets verts n'est peut-être pas loin (et pourtant j'adore Dre de tout mon coeur et de toutes mes oreilles parées d'un casque Beats). Venons-en d'ailleurs à la question de l'argent. Les gens vont-ils bientôt payer pour voir le concert d'un artiste décédé ? Je pense que oui, ne payent-ils pas déjà pour voir des Immortal Tour et autres...Oui mais quand même payer pour une voix enregistrée , c'est le comble...ne payent-ils pas déjà pour des concerts en playback du début à la fin? Pourquoi donc ne payeraient-ils pas pour une part de rêve, de surréalisme, pour une occasion de voir à quoi aurait pu ressembler le show de leur artiste favori qu'ils n'ont peut-être jamais eu la chance de voir sur scène ? Alors certes, il s'agit là de se faire de l'argent sur le dos d'un défunt, ce sera ni la première ni la dernière fois. Car entre les  droits d'auteur, les sorties de disques posthumes, les best of et autres coffrets collector, l'argent rentre quoi qu'il arrive. Après la question épineuse de l'image prend ici une nouvelle dimension c'est vrai (en 3D). Mais vous vous doutez bien que Dr. Dre n'a pas engagé une telle démarche sans l'accord des proches de Tupac, c'est à dire sa mère Afeni Shakur, connue pour être très protectrice envers tout ce qui concerne son fils. Cette dernière n'a pas regardé la performance en live mais l'a suivi sur internet et s'est déclarée enchantée de la prestation holographique, bien que douce-amère... Dre aurait effectué une donation à sa fondation en échange (l'argent toujours l'argent). En tout cas les avis sont partagés entre ceux qui soutiennent la démarche et "préfèrent un concert des hologrammes respectifs de Tupac et Biggie à un concert de n'importe quel artiste  du label YMCB" (lu sur Twitter) et ceux qui y voient un mécanisme bien rodé et exigent qu'on le laisse reposer en paix. D'autres font de l'humour avec un compte twitter @HologramTupac qui regorge de perles telles que " J'aurai pourtant juré être mort avec un t-shirt sur le dos"... ok ce n'est pas forcément du meilleur goût mais je vous invite à y jeter un coup d'oeil, la plupart des tweets sont vraiment drôles. Les artistes sont immortels et continuent de vivre à travers leurs oeuvres, on en arrive à un point où on veut l'oeuvre avec "l'artiste défunt en option s'il vous plaît". J'aime le côté magique et nostalgique d'une apparition surprise sur quelques titres comme cela a été fait pour Coachella, en revanche un concert tout entier je suis moins sûre...Pour ma part si je veux ressentir du Tupac, il me suffit d'écouter un bon "Hit'em Up" quand je suis énervée, un "Keep ya head up" quand mon moral a besoin d'être remonté ou un petit "I get around" quand je veux m'ambiancer :) Sinon je me plonge dans son recueil de poèmes "The Rose that grew from Concrete", une face du rappeur qu'on connaît un peu moins, celle pour qui THUG LIFE signifiait "The Hate U Give Little Infants Fucks Everybody"...
Chargement