Notre veille

Article

Comment récolter des dons avec le Web 2.0

Article

Le "business model" de la plupart des associations, fondations et ONG actives dans le domaine caritatif repose sur un financement par des donateurs. Ceux-ci peuvent être des institutionnels (gouvernements, autorités publiques, fondations donatrices diverses), des entreprises ou bien des individus. Afin de financer leurs projets humanitaires, sociaux, environnementaux et plus largement leurs projets "solidaires" les associations et ONG ne comptent pas uniquement sur les "petites pièces jaunes" et cherchent à exploiter les nouvelles technologies. Il faut dire que les résultats obtenus par Barack Obama lors de sa campagne font des envieux: avec des "micro dons" de 60$ en moyenne, il a recolté plus de 260 millions de dollars dont une bonne partie via Internet ! En ouverture des 2 journées de formation sur "Les Nouvelles Technologies au service de la recherche de fonds" organisées par ETHIKA les 1 et 2 Octobre 2009, en tant que CEO & Co-founder de Vanksen Switzerland, j'étais invité à présenter les avantages du marketing alternatif pour les ONG et associations à la recherche de fonds. Sans oublier les techniques traditionnelles (gala, sponsoring, event, mailing...), voici quelques pistes pour (re)positionner votre ONG ou votre association et lui donner une visibilité auprès de nouveaux publics. Resumé des "best practices": 1) Offrez un contenu de qualité Vous pensez que tout a déjà été dit sur le réchauffement climatique, sur la couche d'ozone qui disparait à cause des emissions de CO2, sur la pollution des fleuves et des rivières? Qu'il n y a rien à rajouter? Alors ne regardez pas HOME THE MOVIE, le dernier film de Yann Arthus-Bertrand qui prouve qu'il est possible de (re-)sensibiliser les gens à une cause universelle en l'abordant sous un nouvel angle.
2) Ne sponsorisez pas, soyez le spectacle Vous pensez à une soirée de Gala pour sensibiliser un public (déjà) averti, à être présent avec un stand lors de la prochaine grande course à pied dans votre quartier ou bien vous préférez envoyer votre mailing annuel pour demander le soutien à vos donateurs (qui diminuent chaque année...) ? Les gens se souviennent de 10% de ce qu'ils lisent et de 90% de ce qu'ils vivent et experimentent... A l'exemple de l'initiative "Earth Hour" (ici la version française) organisée par le WWF et lancée à Sydney en 2007, cette année c'est 88 pays et plus de 4000 villes qui ont éteint toutes leurs lumières pendant 60 minutes. Et quand vous plongez une ville dans le noir, ca se voit!
3) Faites appel à la communauté Vous trouvez que votre équipe communication est à court d'idées, vous n'avez plus les budgets pour être visible à la TV ? Plus on est de fous plus on rit... et plus on est nombreux plus il y a d'idées folles. Il y a plus de créativité dans l'ensemble de vos membres et donateurs que dans l'ensemble de vos équipes, utilisez-la. Les chaines créatives comme celle du Téléthon 2007 ("Tel est ton coeur") ou les internautes étaient invités à publier leur création pour poursuivre la video "je te donne mon coeur" ont généré plus de 300 vidéos et ont été visionnées plus de 200'000 fois sur le web...
4) Travaillez avec les bloggers influents Vous n'arrivez plus à motiver votre réseau de journalistes car votre cause n'est pas assez "médiatique", vos retombées médias diminuent chaque année? Rassurez-vous, à l'exemple de vousnetespaseul.fr qui traite du sujet peu connu de la maladie de Crohn (maladie inflammatoire de l'intestin), vous pouvez mobiliser (plusieurs centaines dans ce cas) les bloggers qui (s'ils acceptent la mission) deviennent alors de véritables ambassadeurs de votre cause pour faire connaître à leur entourage les symptômes et les traitements possibles de maladie orpheline par exemple. Un autre exemple d'une opération avec des bloggers est l'action de solidarité de Danone et Carrefour, en coopération avec BuzzParadise.
Roméo et Juliette - vousnetespasseul.fr
par vousnetespasseul
5) Exploitez les médias sociaux Vous pensez que Facebook n'est utilisé que par les jeunes de moins de 16 ans et que Twitter est une nouvelle marque de chewing-gum? Avec plus de 50% d'utilisateurs Facebook agés de 25 ans et plus, c'est actuellement le plus grand vivier de donateurs, de bénévoles et d'ambassadeurs de causes caritatives. Quelques exemples : Greenpeace compte plus de 270 000 fans rien que pour la partie internationale (hors pays), l'UNICEF plus de 72 000 membres, Médecins Sans Frontières, plus de 55 000 fans... qui sont chacun reliés à d'autres amis! Et pas besoin de timbres pour communiquer avec eux! N'hésitez pas également à consulter notre article sur Twitter - une présentation complète de l'essentiel pour découvrir les opportunités du micro-blogging. Twitter : présentation complète de l'essentielView more presentations from Vanksen. Vous l'avez compris, les nouveaux médias offrent 1001 possibilités pour communiquer de manière innovante et efficace auprès d'un public qui devient de plus en plus exigeant (même en milieu associatif). Ces nouvelles formes de marketing sont généralement perçues comme moins intrusives (par rapport à la publicité traditionnelle ou le marketing direct) et permettent une interaction qui va jusqu'au paiement de dons online (par virement internet voire par téléphone mobile). Pour plus d'infos nous vous invitons à découvrir la présentation complète : Vanksen - Swissfundraising 1 Octobre 2009 - Marketing SolidaireView more presentations from Vanksen.
Chargement