Notre veille

Article

Conférence Influencia – Marketing e-tourisme

Article Conseil

Jeudi 23 octobre avait lieu la conférence Influencia dédiée à l’e-tourisme. Comme à son habitude, Influencia avait réuni parmi les meilleures références internationales et françaises sur le sujet. La conférence a commencé avec un expert international, Tom Hall de Lonely Planet. On ne présente plus cette marque de guide anglo-saxonne qui est en passe de faire sa mue numérique. Créé dans les années 70 par un couple un peu hippie, lonely Planet a été racheté en 2007 par la BBC. Ils passent donc à la vitesse supérieure aujourd’hui, et si leurs ventes de livres représentent encore 90% de leur chiffre d’affaires, ils ont bien compris tout le bien qu’ils pourraient tirer à l’avenir de la dématérialisation de leur contenu. De plus, un constat simple s’est imposé à eux : « le plus fidèle de leurs lecteurs n’achètera jamais plus de 3 guides par an, comment garder contact avec lui tout l’année ? via le web bien entendu ». Ils éditent ainsi de nombreux sites autour du voyage (lonelyplanet.com, lonelyplanet.tv, Thorn Tree…) et vendent même en ligne leurs guides ou partie de leurs guides. D’une position auto-assumée de suiveur, ils souhaitent aujourd’hui devenir innovant et pionnier dans le secteur et ont de nombreux projet à venir très bien résumés par cette vidéo : Après cette démonstration sur l’utilisation multi-supports du contenu Lonely Planet, nous sommes passés au débat entre certains des principaux acteurs du marché du tourisme français, Enrique Nalda (Directeur du Département Voyages de Google), Jean Wierviorka (Directeur des Ventes Directes d’Air France), Frédéric Van Houtte (Directeur Général de Selectour) et Nancy Cabasson Faure (Directeur Mise en marche Novotel d’Accor). Les échanges étaient animés par Rémi Bani-Thouverez, rédacteur en chef du magazine « i-tourisme ». Après quelques échanges sur l’importance évidente prise par Internet dans le tourisme, et la maturité du secteur (6 personnes / 10 font aujourd’hui confiance à l’achat en ligne par exemple), chacun des intervenants a donné sa stratégie sur les nouveaux supports (Internet et téléphone mobile). Air France – KLM a par exemple partagé son succès grandissant de l’utilisation marketing du mobile rendue possible grâce au déploiement d’un service associé, la carte d’embarquement sur le téléphone portable. Novotel nous a exposé sa problématique d’enrichir ses sites marchands par du contenu pertinent et communautaire pour ses clients à laquelle ils ont répondu via le site Novotel City Share. Site sur lequel les internautes peuvent s’échanger les meilleurs bons plans autour des différents hôtels Novotel. L’expérience n’en ai qu’à ses débuts (3 mois), mais rencontre déjà un certain succès. Quand à Selectour qui a accusé un certain retard sur l’arrivée de leur offre sur le web, ils se positionnent aujourd’hui pour être les premiers sur l’offre mobile et sont déjà dans les 3 principaux acteurs du tourisme sur ce support. Google n’a pas oublié de démontrer qu’il était toujours un support stratégique et inévitable pour les marques de tourisme qui veulent réussir leurs ambitions sur le web. Cette conférence nous a donc permis de bien comprendre que tous les acteurs du marché sont aujourd’hui de plus en plus matures quand à leur stratégie sur le web mais qu’ils ont déjà en tête la prochaine étape, le mobile.
Chargement