Notre veille

Article

Contrex vous réconcilie avec le sport

Article Conseil

Les gourous de la pub ont compris qu'un point crucial est au centre des préoccupations féminines : être en forme ! (non je ne dirai pas être mince car je crois bien plus en la beauté d'un corps ferme et tonique, et non je n'ai pas abusé des émissions sur M6). Bref après le programme spécial corps de rêve sur la plage, on entre dans la phase "rentrée active pleine de bonnes résolutions" (ou programme d'anticipation des fêtes de fin d'année, oui ces choses là se prévoient à l'avance, surtout si on ne compte pas faire l'impasse sur le foie gras, sauternes, saumon, boudin blanc, dinde farcie, bûche, chocolats, pompe à huile et autres réjouissances). Et la nouvelle tendance, c'est de bouger en s'amusant (ou de s'amuser en bougeant bref comme vous voulez), on élimine oui mais avec le sourire ! C'est ce message que  la marque Contrex a voulu faire passer dans sa dernière campagne, un alignement de vélos d'appartement roses reliés à un strip-teaser géant tout en néons (roses aussi, restons dans le thème). Le principe est vieux comme le monde : vous êtes l'âne, le strip-teaser est la carotte - Il se déshabille au fur et à mesure que vous pédalez.

Bravo vous avez dépensé 2000 calories (cool ça mérite bien un McDo non? Mais avec Coca Light hein faut faire attention un peu quand même). Il s'agit donc là d'un des volets de la campagne MaContrexpérience qui se prolongera dans les magasins et sur Facebook sur le principe "On mincirait mieux si c'était plus fun". Je pourrais vous dire que je trouve cette campagne créative, originale et bien pensée et m’arrêter là. C'est vrai, la marque mise sur un message positif, à l'opposé du dicton "il faut souffrir pour être belle" et elle le fait avec humour et bonne humeur. Néanmoins quelques points me dérangent : - Pourquoi ils n'ont pas fait appel à Beyonce et son "Move your Body" ? Question "fun", elle met plus l'ambiance je trouve - Pourquoi encore et toujours du rose ? Pitié arrêtez de mettre du rose partout dès qu'il s'agit de "campagne pour les meufs" (Bon OK Contrex est excusé, il s'agit d'un élément de son identité graphique) Plus sérieusement, j'ai quand même un problème avec l'image de la fille "flemmarde" qui doit faire du sport sans s'en rendre compte (même si à mes heures perdues je pratique la technique de la contraction musculaire impromptue). Je suis totalement pour le principe de dépenser en s'amusant (et pour ma part rien n'est plus efficace qu'un bon cours de hip hop ou de ragga) mais pas sur le principe de dépenser sans mouiller son T-shirt. Rester en forme demande de la discipline, de l'effort et de l'investissement et ce sont pour moi des valeurs à ne pas opposer au maintien de la forme physique, et qui peuvent parfaitement aller de pair avec l'amusement. Donc en ce qui me concerne il faut quand même souffrir (un peu) pour être belle. Car même si les soirs en semaine et les weekends je m'amuse comme jamais à mes cours et stages de danse, mon dos et mes cuisses sont parfois là pour me rappeler mon effort (et mon âge). Mais bon c'est ce que j'appelle de la "bonne douleur" :) Alors pour celles qui n'ont pas croisé des vélos roses sur leur chemin et qui veulent elles aussi se dépenser en s'amusant (et en transpirant), je vous conseille de prendre des cours de ragga avec elles par exemple (ou de raggajam avec elle ou lui ou elle ou de hip hop avec... je m'arrête sinon je continue deux pages encore). Sinon pour celles qui sont moins à l'aise avec la danse, vous pouvez essayer la zumba où cardio et bonne ambiance sont en général au rendez-vous. Bon je me suis peut-être un peu enflammée pour Contrex, ils ne prônent pas l'image de la "sportive flemmarde" mais de la "sportive décomplexée".

Chargement