Notre veille

Article

Corelle fait passer avec brio le test de la chute à ses assiettes

Article Conseil

Les portes et les placards qui claquent, les élans d'enthousiasme qui laissent des bleus sur les bras des personnes présentes et, comble du comble, la vaisselle qui tinte tellement qu'elle finit par s'ébrécher (on la garde quand même jusqu'au fameux jour où le nombre d'invités dépasse le nombre d'assiettes non ébréchées... là on finit par se rendre à l'évidence : il faut acheter un nouveau service). "Comment une fille petite et menue comme toi peut être aussi peu délicate ?" (voix de ma mère). Vu que je ne suis pas crédible quand je dis que je ne sens pas ma force, pour le coup des assiettes, je dirai que seules les personnes qui ne font jamais rien n'ébrèchent pas. En même temps, ils n'ont qu'à faire des assiettes moins fragiles...Il s'agit là de la marque de fabrique de Corelle dont la vaisselle est faite pour résister aux chocs de températures, micro-ondes, lave-vaisselle et autres manipulations quotidiennes dangereuses pour sa survie. Afin de prouver la résistance de ses assiettes, Corelle a imaginé une opération de street marketing un peu particulière, un distributeur d'assiettes qui les traite avec la même délicatesse que moi : Une bonne idée de l'agence Grey qui, de manière très simple, donne toute sa légitimité à la promesse de la marque ("Chip-resistant dinnerware") dont le secret réside dans l'utilisation d'un matériau unique appelé Vitrelle. Pour la prochaine campagne, je propose une scène de ménage qui tourne mal (le test ultime ;)) Bon, en revanche, on n'ira peut-être pas acheter le service de 24 pièces ainsi, sauf si le spectacle de l'assiette vierge de toute ébréchure post-chute nous émerveille au plus haut point. Disons que c'est bon à savoir et que l'anniversaire de ma mère c'est dans une semaine pile-poil, si je peux continuer à faire ma brute sans la froisser ça m'arrange...
Chargement