Notre veille

Article

Décryptage #01 : Quand Internet propulse l"industrie du film

Article

La promotion d'un film sur internet est devenue un outil incontournable pour susciter l'attention des spectateurs de salles obscures. Fini la seule affiche de promotion sur une colonne Morris! Place aujourd'hui à une palette d'applications collaboratives qui viennent compléter les mini-jeux, les mini-sites dédiés ou encore le fameux habillage du site Allocine.fr. Explications. Widgets Nouveau venu dans l'univers des applications online, le widget est adoptable par un internaute pour qu’il fasse bénéficier son lectorat d’un contenu interactif. Le widget a su s'imposer par son utilité et son efficacité. Il permet d’enrichir un blog, Netvibes, Facebook, Myspace... Dernier en date, le widget des Dents de la Nuit. Sur cette interface graphique, l’internaute devient acteur et peut découvrir bandes-annonces, photos, histoires, personnages, etc… La navigation se fait directement sur le billet du blog à l’aide de boutons, d'une liste déroulante, etc… via Autre exemple intéressant, le widget du film "Hancock" permet aux internautes de diffuser la bande-annonce et des photos du film sur différentes plateformes (notamment Myspace, Facebook, Wordpress). NB : Il est essentiel de trouver le bon dosage sur la quantité d’informations à diffuser pour ne pas en dire trop. Youtube Quand on parle de vidéos sur internet, on pense inévitablement aux plateformes de partage vidéo comme Youtube ou Dailymotion. C’est devenu aujourd’hui une voie incontournable pour viraliser autour d’un film. Il est désormais possible de customiser une page dédiée pour diffuser les vidéos officielles ainsi que des vidéos exclusives au média internet. Blogs Lors de [la promotion du film Borat-> http://www.culture-buzz.fr/contact/Borat-un-des-meilleurs-buzz-de-2006-909.html ], les studios de production de la Fox ont fait appel à BuzzParadise pour diffuser leur message en France. Ce sont près de 450 blogueurs qui ont eu accès en exclusivité à une série de scènes coupées avant sa sortie officielle. 50 blogueurs ont aussi assisté à une avant-première exceptionnelle au club de l’Etoile à Paris. Pour les membres résidant en province, 50 blogueurs ont également pu découvrir l’univers totalement déjanté de Borat en recevant un BuzzKit mémorable : string, t-shirt à l’effigie de la star, autocollant « I ♥ Kazakhstan »… Les médias sociaux La popularité grandissante des médias sociaux offre une nouvelle voie de communication pour animer la communauté autour d’un film. Facebook, Myspace, entre autres, s’ouvrent à la publicité et l’intérêt des consommateurs est fort pour ce type d’application. Sur MySpace, les créatifs redoublent d’ingéniosité pour créer de belles pages. Il est désormais possible de consulter une bande-annonce, un synopsis, une galerie photos, des goodies. Ci-dessous, l’exemple du film "Wanted" qui regroupe déjà 12.806 amis. [ ->http://www.myspace.com/wantedmovie] Sur Facebook, le film "Wanted" propose un groupe dédié sur lequel les internautes peuvent échanger leur avis sur le film, faire des critiques, consulter les bandes-annonces, etc… Seesmic Un petit clin d'oeil à Loïc Lemeur et Vinvin qui ont trouvé une nouvelle utilité à Seesmic. Après avoir réalisé en vidéo les interviews de l'équipe du film Indiana Jones, Seesmic, le site de conversations vidéo, a proposé à sa communauté la bande-annonce du deuxième film "X-Files" : 200 personnes ont réagi en réponse vidéo. Best study : Le buzz de Cloverfield | View | Upload your own Internet est devenu en 2007 le premier support publicitaire pour la promotion des films selon le CNC (Centre national de la cinématographie). 110,9 millions d’euros ont été investis, soit près du double par rapport en 2006 (57 millions d’euros). Près de 60% des films français consacrent une partie de leur budget de promotion au web. En conclusion, retenons que ces applications à tendance communautaire sont intéressantes afin de développer la promotion d'un film. Dans des pays comme la France où la diffusion de bandes-annonces à la télévision est interdite, elles permettent d'atteindre un public cible. Elles permettent aussi, dans l'absolu, de juger sur pièce et pas seulement à travers l'œil d'une critique journalistique et de se faire ainsi une véritable idée de ce qu'on va aller voir. D'ailleurs, à la vue de ces chiffres, cette tendance semble se généraliser. Attention toutefois à ne pas divulguer trop d'éléments, ce qui pourrait être un frein à aller voir le film. Dernier point: afin d'être efficaces et cohérentes, les campagnes de promotion de films doivent être vues dans leur globalité et bien correspondre à l'esprit du film sans saboter l'envie de se rendre au cinéma.
Chargement