Notre veille

Article

Dossier Vanksen : le mobile au service de la philanthropie 2.0

Article Conseil

Les organismes humanitaires profitent de plus en plus de la créativité, de la puissance et de l’instantanéité du mobile pour inciter les gens à aider leur prochain. Aujourd’hui, la pénétration du mobile est de 91,2% dans le monde*, c’est un outil qui fait partie intégrante du quotidien de ses utilisateurs en étant presque toujours allumé et à portée de main. Qui plus est, la société actuelle est en perpétuelle quête de bien-être et d’harmonie où partage et collaboration sont les mots d’ordres. Cependant, les citoyens étant de plus en plus volatiles et pressés, cela devient compliqué de demander et d’obtenir du bénévolat de longue durée de la part des citoyens. C’est dans ce contexte que les organismes développent le micro-don et le micro-volontariat. LE MICRO-DON ____________ Le micro-don s’est développé sur mobile par le biais d’applications qui demandaient de très petites sommes en donation. Voici quelques applications de micro-don : # PAY IT FORWARD & UNICEF : transformez vos réductions shopping en dons Vous connaissez peut-être l'application Pay It Forward qui suggère chaque jour une bonne action à réaliser. Unicef a mené une opération avec cette communauté en proposant aux utilisateurs d’acheter des produits à tarif réduit. Ces utilisateurs avaient alors la possibilité de reverser le montant de la réduction à l’UNICEF.  # DONATION BOX : les applis inutiles de votre iPhone deviennent utiles pour une ONG  En 2012, un groupe d'étudiants en publicité a inventé le concept de la Donation Box. Ils sont partis du principe que la plupart des mobinautes utilise moins de 10 applications parmi toutes leurs applications téléchargées. Avec Donation Box, l'utilisateur télécharge l'application qui prend la forme d'une petite boite en carton sur son écran mobile. Il dispose ensuite de 7 jours pour faire glisser dans cette boîte les applications dont il ne se sert jamais et Apple verse le prix d'achat des applications à l'association humanitaire Salvation Army. On peut néanmoins noter le fait que la plupart des applications téléchargées sont gratuites et que les utilisateurs ne supprimeront pas forcément une application qu'ils ont payée mais l'idée demeure très intéressante car elle implique les gens de façon peu contraignante (ils font le tri dans leurs applications) et rend service à une ONG.  Apple Donation Box from Philip Hovensjö on Vimeo. # ONE TODAY BY GOOGLE : chaque jour soutenez une cause One Today by Google est une application qui met en avant une organisation ou action humanitaire par jour et propose aux mobinautes de donner seulement 1$ pour soutenir la cause qui leur plaît. # MILES FOR MEALS : courrez pour donner des calories, au lieu de les perdre Die Tafeln, une organisation allemande à but non lucratif est partie du constat suivant : les 'runners' courent pour perdre des calories, tandis que d'autres dans le monde n'ont pas assez à manger. Ces runners sont équipés d'une application type Nike ID pour évaluer leur performance et leur perte de poids. La question que s'est posée Die Tafeln : Et si les calories qu'ils perdaient pouvaient se transformer en repas pour d'autres ? C'est l'idée de l'application Miles for Meals qui se connecte à Nike ID pour évaluer la perte de calories et ainsi annoncer au coureur la quantité de repas que cela représente en repas. L'application propose par la suite de faire un don équivalent au prix du repas pour pouvoir l'offrir à une personne dans le besoin. Une application qui mêle l'utile à la sensibilisation et au don.   On remarque cependant que les citoyens sont plus enclins à réaliser une action d’aide concrète qu’à donner de l’argent. C’est pourquoi le micro-volontariat se développe. LE MICRO-VOLONTARIAT ____________________ Le crowdsourcing micro-volontaire part du principe que si chacun donnait quelques secondes ou minutes de son temps pour nourrir la connaissance collective, des personnes dans le besoin seraient aidées. Partager son savoir, donner une information, rapporter un fait, pour aider l’intelligence et la connaissance collective. # BABY BACK HOME : prenez en photo un enfant et sauvez-le En Chine, l’association Baby Back Home se bat pour retrouver les enfants perdus. Lorsque l’utilisateur de l’application pense être en présence d’un enfant qui a été enlevé, il lui suffit de le prendre en photo, l’application vérifie alors dans sa base de données si le profil correspond à un enfant disparu pour pouvoir informer ses parents. take a photo save a stolen child from Agin Zhao on Vimeo. # THIRD EYE: aider les non-voyants On en parlait la semaine dernière,  l'application Third Eye fait appel au crowdsourcing pour aider les aveugles grâce au mobile. Le principe est simple, innovant et efficace : une personne aveugle prend une photo grâce à cette application aux fonctionnalités accessibles. Les bénévoles reçoivent par la suite une notification leur demandant de décrire l’image qu’ils voient. Il leur suffit de quelques secondes pour réaliser cette “bonne action” qui va permettre par la suite de retranscrire vocalement au non-voyant la description de l’image.    # FLASHFOOD : évitez le gaspillage dans les restaurants FlashFood est une application qui permet aux restaurateurs d’informer les organismes humanitaires lorsqu’ils ont des restes de nourriture pour qu’ils soient par la suite distribués aux plus démunis. Un simple bouton leur permet de prévenir les organismes, une application qui évite le gaspillage et vient en aide aux personnes dans le besoin.  # LICRA: luttez contre le racisme et l'antisémitisme L’application de la LICRA (Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) incite les citoyens à dénoncer les propos racistes et antisémites sous forme de tags urbains. Si vous remarquez un tag raciste il vous suffit de le signaler via l’application en le prenant en photo. L’application utilise la géolocalisation pour transmettre l’information au bureau de la LICRA. Les mairies sont ensuite alertées pour accélérer les opérations d’effacement dans les rues. Le mobile est un véritable support d’incitation qui permet de toucher les citoyens dans leur quotidien et de les intéresser à des causes locales ou internationales. Cette forme de volontariat mobilise les personnes pressées qui n’ont pas pour objectif de s’engager sur la durée. Mises bout à bout, toutes ces micro-actions de volontariat génèrent une aide importante aux organismes humanitaires. Connaissez-vous d’autres applications sur cette thématique ? Qu’en pensez-vous ? * International Telecommunication Union, 2012
Chargement