Notre veille

Article

Du nouveau sur l'alliance Yahoo! et Microsoft

Article

Dans notre article publié le 4 septembre 2009, nous relayions l’information selon laquelle Yahoo! et Microsoft souhaitaient mettre en place une alliance officielle entre leurs deux moteurs de recherche. L’entente est officielle et devrait durer 10 ans Alors que les autorités de la concurrence de l’Australie et du Canada avaient déjà donné leur aval pour ce projet en novembre 2009, le Département Américain de la Justice à Washington et la Commission Européenne de la Concurrence à Bruxelles ont approuvé le 18 février dernier l'accord publicitaire et technologique sur la recherche et les liens sponsorisés passé entre les deux groupes américains. Ces organisations de régulation souhaitent rester vigilentes concernant les accords commerciaux ou fusions qui pourraient être préjudiciables pour les consommateurs. Les autorités de Bruxelles et Washington par ailleurs cette alliance plutôt positive, elle représenterait le moyen de renforcer la concurrence en matière de recherche sur Internet. Google détenant des parts de marchés d’environ 70% au niveau mondial, il reste le moteur de recherche le plus concurrentiel. Le « moteur commun Yahoo!-Bing » vise une augmentation de ses parts de marché qui le placerait alors à 20-30% en moyenne.Même si l’impact de cet accord demeure limité, surtout dans des pays comme la France ou le moteur Google atteint les 90%, cela resterait intéressant. Les deux groupes ont annoncé qu'ils attendraient tout de même l’aval des autorités de la concurrence au Japon, à Taiwan et en Corée du Sud avant d’appliquer cette intégration dans ces zones. Quels en sont les résultats ? Il ne manquait que cette étape pour aller de l’avant. En piste depuis juillet 2009 (apparemment après un an et demi de négociations), la mise en œuvre de ce plan d’intégration va donc pouvoir débuter et ce dernier pourra être progressivement lancé début 2012. Concrètement, Microsoft fournira la technologie et les algorithmes à la base des moteurs de recherche à Yahoo! . Les internautes surfant sur Yahoo! verront une indication en bas de page ("recherche réalisée par Bing"). En échange, Yahoo! Search Marketing (plateforme publicitaire de liens sponsorisés) se chargera de la « force de vente publicitaire », parallèlement à Microsoft Ad Center. Les deux groupes resteront un minimum autonomes car ils seront en concurrence pour l'audience et les clics sur les annonces publicitaires, d’après leurs explications. Un basculement technologique devrait être mené à bien aux Etats-Unis d'ici fin 2010. Les annonceurs seront amenés à basculer sur le nouveau système sur le marché américain au cours de l’hiver 2010-2011, avant que l'ensemble du marché mondial ne soit concerné début 2012. Un secteur concurrentiel ou toutes les stratégies sont bonnes à étudier Yahoo! espère gagner 500 millions de dollars de recettes nouvelles en 2012 grâce à ce partenariat. Néanmoins, cet accord ne porte ni sur la publicité display, ni sur la messagerie électronique ou instantanée. Dans ces 3 domaines, Microsoft et Yahoo! restent fortement concurrents. A noter que Google avait souhaité historiquement conclure un accord de ce type avec Yahoo! Cependant, cela avait été abandonné en 2008 sous la pression de la justice américaine, et sous l’opposition très forte de Microsoft. Dans ce domaine ou nos ennemis sont nos amis et vice-versa, c’est un coude à coude stratégique que les moteurs de recherche Google – Bing – Yahoo! se jouent pour gagner toujours plus de puissance. Le terme coopétition prend ici tout son sens.
Chargement