Notre veille

Article

Dumb Ways to die : le ridicule tue !

Article Conseil

En trois minutes, la vidéo « Dumb Ways to Die » nous montre 21 morts stupides sous forme de dessin animé, avec une chanson entraînante pour rythmer ce défilé morbide. Le parti pris : une campagne qui ne se prend pas au sérieux sur un sujet ô combien délicat : le suicide.   Ce n'est qu'à la fin de la vidéo que le message transparaît, avec en guise de conclusion trois accidents ferroviaires et le slogan « be safe around trains ». La vidéo est, en effet, la pièce centrale d'une campagne de prévention de Metro Trains Melbourne, dont la réalisation a été confiée à l'agence McCann Melbourne. En un mois, la vidéo a collecté 30 millions de vues sur YouTube et plus de 40.000 commentaires, alors que le site support de la campagne compte désormais 29.000 fans Facebook. Difficile de faire mieux ! Et si jamais vous vous surprenez à fredonner le refrain de la chanson, vous pouvez même l'acheter sur Itunes ou la télécharger gratuitement au format MP3. Ce genre de combinaison dessin animé et chanson n'est pas inédit : la SNCF avait par exemple lancé l'année dernière la campagne « Joue pas au con » avec, en tête d'affiche, un clip du rappeur Kamini.   Dans les deux cas, on n'hésite pas à montrer des scènes très crues, notamment la « soupe de chair » du clip de Kamini. Mais, tandis que « Joue pas au con » assène son message au moyen de paroles et d'images explicites, « Dumb Ways to Die » joue plus la carte de l'humour et ne distille sa morale qu'en pointillé. L'approche est plus subtile, mais elle n'est pas sans risque, car l'ambiance légère de la vidéo dilue peut-être trop la gravité du propos.
Chargement