Notre veille

Article

Et l"Oscar du meilleur buzz revient à…

Article E-réputation

La nuit dernière était celle de la cérémonie des Oscars, l’événement le plus glamour, observé et commenté au monde. Des milliers de journalistes et critiques de cinéma avaient spéculé sur les chances de chaque film et encouragé les internautes à en discuter entre eux. A l’approche de la cérémonie, les différents réalisateurs, producteurs et acteurs sont soumis à une forte exposition médiatique et défrayent souvent la chronique. L’équipe VanksenWatch a surveillé et analysé les citations des films nominés dans la catégorie « Best Picture » (meilleur film). C’est sans surprise que le film Démineurs (The Hurt Locker) génère le plus gros buzz avec 596 prises de parole en 12 heures grâce à ses six Oscars inattendus. Le film était tout de même le deuxième favori durant les semaines précédant la cérémonie et s’était fait remarquer le 3 mars en cumulant deux bad buzz simultanés. Le premier bad buzz provenait de poursuites judiciaires engagées par le soldat américain Jeffrey S. Sarver qui prétendait avoir vécu toutes les situations représentées dans le film, et les avoir raconté au scénariste Mark Boal. Le producteur français Nicolas Chartier est à l’origine du deuxième bad buzz car il a été exclu de toute participation à la cérémonie après avoir envoyé un mail décourageant l’Academy à voter pour Avatar. Toute cette présence négative dans les médias n’aura finalement pas influencé les votants. Avatar était le grand favori et un bon nombre d’internautes spéculaient sur un fort succès de James Cameron. Du coup, le buzz a tout de même été conséquent (570 citations en 12 heures) avec de nombreux commentaires sur cette déception. Le nom du film remonte souvent en parallèle avec Démineurs, et les internautes finalement perçoivent plus ce dernier comme un trouble-fête vis-à-vis d’Avatar. Ce film aux 2 milliards de dollars de chiffre d’affaires était le plus évoqué sur Internet ces deux dernières semaines et ne s’est fait dépassé que cette nuit. Le buzz le plus notable remonte au 2 mars où un standard pour les BluRay en 3D avait été annoncé. Le film français Un Prophète n’a pas connu la gloire hier soir ce qui lui a valu son seul pic de buzz, hormis le pic naturel des mentions des nominés de la cérémonie. Le 28 février, les neufs Césars du film ont moins fait parler (40 citations en 24 heures) qu’Avatar (50 citations), et Démineurs à réussi à dépasser ce buzz (80 citations) une semaine plus tard avec deux scandales simultanés . Dans l’industrie du cinéma, la recette d’un bon buzz est donc la surprise et le scandale! C’est plutôt facile à lancer quand on observe les acteurs de ce secteur (stars, paparazzi et presse people). A titre d'information, Google a rédigé un article sur son blog analysant les requêtes sur le moteur de recherche. On notera que les niveaux de buzz des films « Hurt Locker » et Avatar suivent des tendances similaires en termes de recherche. Graphique VanksenWatch téléchargeable ci dessous:
Chargement