Notre veille

Article

Et vous, êtes-vous disponible ?

Article Conseil

60% des utilisateurs de téléphones mobiles affirment garder leur téléphone avec eux "en permanence". Un chiffre qui va ravir les adeptes du mobile marketing (même s'il n'indique pas si ces mêmes gens consultent les pourriels-SMS qu'ils reçoivent à longueur de journée). Enfin venons-en aux chiffres : En 2002, 41% des utilisateurs de téléphones mobiles (parmi les sondés) indiquaient garder leur téléphone sur eux en permanence (dans et en dehors de leur domicile). 6 ans plus tard, ils sont quasiment 20% de plus à avoir adopté la pratique. Les gens qui ne gardent leur téléphone qu'en dehors de leur domicile n'ont pas vraiment varié en proportions (34%). Ceux ne le gardant que pendant le travail ou quand ils passent des appels sont passés de 5% à 3% tandis que la grosse chute se fait au niveau des gens qui ne gardaient leur téléphone que quand ils attendaient un appel (on passe de 20% à 4%, pourcentage normal si on considère que la population perdue ici se retrouve dans les utilisateurs gardant leur mobile en permanence). Une évolution comportementale très intéressante mais surtout caractéristique d'une tendance pressentie : la mobilité. Nos téléphones portables effectuent de plus en plus de choses, de tâches. Ils stockent de plus en plus d'informations au point de devenir des outils CRM mobiles, d'où l'affranchissement progressif des lignes fixes. L'étude détaille également que 32% des sondés appellent leur famille ou des amis pour avoir de l'aide quand ils font des courses (prise de décision assistée par un proche) et plus encore quand leur âge est compris entre 18 et 34 ans. Autre tendance liée à la mobilité, on constate que de plus en plus d'utilisateurs profitent des fonctionnalités internet de leurs mobiles. Ceci est dû aux changements qui s'effectuent depuis quelques mois : arrivée des téléphones tactiles, grands écrans et forfaits adaptés. On avance vers le "always connected". Vous êtes prêts?
Chargement