Notre veille

Article

FlashForward : la nouvelle série vedette

Article Conseil

On s’était déjà épanché sur notre totale addiction à la série Madmen avec ces pubards aux prémices du métier, cheveux gominés à la truelle et ambition à la pelle. Ces héros de la pub dans le New York des années 60 nous avaient rendu très mono-série, jusqu'à l'arrivée de la nouvelle bombe made in USA, FlashForward. Diffusée jeudi dernier aux Etats Unis sur ABC, le pilote de la série a raflé gros avec ces quelques 12,4 millions de téléspectateurs prostrés derrière leur petit écran. Mais pourquoi un tel d’engouement me direz-vous ? C'est simple, la recette FlashForward c’est un concentré des Experts, une pincée de Heroes, un zeste de Jericho et une bonne dose de Lost. Secouez bien et savourez votre nouvelle série : le monde entier se retrouve dans le chaos le plus total après avoir subi un black-out général. 2 minutes 17 de perte de conscience collective. De longues secondes pendant lesquelles chacun est projeté 6 mois plus tard, le 29 avril 2010 à 22h00, dans son futur... ou son absence de futur. En tout cas, l’épisode pilote a rempli sa mission : donner envie de voir le suivant. Mais surtout, comme il n’y a plus de succès aujourd’hui sans buzz, ABC propose aussi une expérience digitale à la hauteur de la série. Sur le site flashforwardexperience.com, l’Internaute rentre dans le cœur de la série grâce à un module Facebook Connect qui permet d'aller chercher les données du profil de Facebook de l'internaute. Ensuite, le site retrace son profil au travers d’un scénario en mode FlashForward, avec un principe rappelant aussi la dernière campagne sur le web de la marque de prêt-porter Morgan. Rentrez ainsi vos identifiants Facebook, et découvrez dans une animation flash très réussie votre propre scénario FlashForward. Allez sans plus attendre, tester en ligne votre perte de conscience, car l'expérience sera plus parlante.
Chargement