Notre veille

Article

Fuzz.fr : La blogosphère se mobilise autour d'Eric Dupin contre Olivier Martinez

Article Conseil

C'est le bad buzz du moment. Eric Dupin, blogueur notamment connu pour son Presse-Citron, vient de lâcher le nom de celui qui lui réclame 30.000€: l'acteur Olivier Martinez. Petit retour en arrière... Il y a une dizaine de jours, Eric, également webmaster du site Fuzz.fr, un site de partage de favoris (un "Digg-like" en anglais), annonce sur son blog qu'il est convoqué devant le Tribunal de Grande Instance de Paris pour un lien posté par un internaute sur Fuzz menant vers un article people. Réaction immédiate: le site incriminé est fermé jusqu'à nouvel ordre. Cette affaire suit de près le procès gagné à l'encontre du site lespipoles.net, obligé de fermer parce qu'il a eu le tort de "publier" un article people, dans les faits parce qu'il a repris le flux RSS d'un site tiers. Mais aussi du site Note2be (que nous avions par ailleurs interviewé), malmené par la Justice parce qu'il affiche le noms de professeurs afin de les noter. "Publier" ou encore "éditer" témoignent d'une responsabilité de l'auteur / du propriétaire du site. Dans ces affaires, les juges ont apparemment estimé que la reprise de flux RSS émanant de sites tiers était considérée comme du contenu à part entière. C'est donc probablement partant de ce constat hâtif que l'acteur Olivier Martinez a pensé judicieux d'accuser Eric pour un lien qui n'a finalement ni été écrit, ni mis en avant par Eric lui-même. Si Eric devait perdre ce procès, cela signifierait en tout cas la mort de nombreux sites web dits "2.0" et l'obligation pour toute personne produisant ou même reprenant du contenu de bien faire attention à ce qu'il dit! La réaction de soutien de la blogosphère francophone ne s'est pas fait attendre. Pour témoigner son soutien à Eric, l'agence BuzzParadise (VanksenGroup) a mis en ligne une bannière de soutien via le site des Influenceurs, rapidement affichée par de nombreux blogueurs puis reprise par les médias, dont LCI. Dans la foulée, ces mêmes blogueurs se sont lancés depuis quelques jours dans un "jeu de la patate chaude" où chacun se renvoit un billet intitulé "je n'aime pas Olivier Martinez", avec à chaque fois des raisons différentes de ne pas aimer le jeu de l'acteur. Les résultats ne se sont pas fait attendre. Si l'acteur pouvait souffrir d'un manque de reconnaissance, l'erreur est désormais corrigée. Dans l'attente fébrile du verdict (le 26 mars prochain), la blogosphère peut déjà s'enorgueillir d'avoir assuré une certaine image de l'acteur, au moins sur le Web... Quant aux sites people, ils peuvent s'en frotter les mains. Voici et Gala en tête ont malicieusement acheté les mots clé "je n'aime pas Olivier Martinez" pour apparaître en tête des liens sponsorisés sur Google. En conclusion, un aperçu de blogueurs qui n'aiment pas Olivier Martinez...
Olivier Martinez, on ne t'aime pas !
Uploaded by vinz57
Chargement