Notre veille

Article

Google Maps Favorite Places : partagez vos favoris

Article Conseil

Même si les moteurs de recherche intelligents, tel que Hunch, s’installent progressivement sur la Toile, il semble que détrôner le géant Google reste mission impossible. Avec le rachat de YouTube, le lancement l'année dernière d'un nouveau navigateur Web pour Windows, Google Chrome, dont nous vous parlions dans cet article, Google ne cesse de développer et de réinventer son offre. Aujourd’hui, c’est Google Maps qui propose aux internautes de découvrir des lieux favoris préconisés par des experts. En effet, Google a fait appel à des professionnels dans les domaines de la gastronomie, l’art, le sport, le divertissement, le shopping… Ainsi, le chef gastronomique Alice Waters, le skateur professionnel Tony Hawk ou encore Iwona Blazwick, directrice de la Gallerie Whitechapel et plein d’autres, partagent leurs avis sur leurs lieux, leurs villes et leurs établissements de prédilection. Par ailleurs, les internautes ont aussi la possibilté de poster des commentaires et de donner leurs opinions. De ce fait, Google n'a pas besoin d'enrichir sa base d'informations puisque ce sont les internautes eux-mêmes qui créent du contenu. La marque fait appel au savoir et idées de sa communauté, technique que l'on appelle le crowdsourcing. Le but n’est pas de se contenter de parler d’un produit, d’un service ou d’une localité mais bien de partager une expérience agréable. Par exemple, lorsque pour vos vacances, vous hésiterez entre les Maldives ou l’Australie, il vous suffira de naviguer de cette manière. L’objectif pour Google est de lancer un appel aux professionnels. En effet, en ayant constaté que 80 % des internautes américains recherchent un restaurant ou encore une boutique sur Internet, il est fondamental pour les acteurs concernés d’accroître leur visibilité online et d’apporter toutes les informations nécessaires et éléments pour mettre en lumière leur commerce. L’opération en est à ses débuts, mais cette campagne risque de faire parler d’elle et il ne serait pas étonnant, qu’à chaque lancement d’entreprise, l’inscription sur Google Maps devienne un réflexe.
Chargement