Notre veille

Article

Google sera-t-il scindé en Europe ?

Article Conseil

Google fait-il de l’ombre à certaines entreprises ? Le Parlement européen reproche au géant américain une mise en avant de ses propres services au détriment de ses concurrents. Sans citer Google, le Parlement a adopté une motion non contraignante pour une scission (384 voix pour, 174 contre et 56 abstentions). Va-t-on aller jusqu'au démantèlement de Google en Europe ? Le sujet est complexe, et ce, pour plusieurs raisons. D’abord, Google est ancré dans les habitudes des internautes. Ensuite, il faut noter que la firme détient plus de 90% des parts de marché européen de la recherche sur Internet. En effet, les internautes se sont massivement tournés vers Google plutôt que d’adopter un de ses concurrents, comme Bing, pour ne citer que celui-là. Cependant, Google a depuis développé ses services, racheté des entreprises qui deviennent, à leurs tours, des références. C’est le cas avec YouTube, le leader mondial de la vidéo sur Internet. Le cœur du problème : Google a-t-il privilégié ses propres services dans les résultats de recherche ? Toujours avec l’exemple de YouTube, certains se demandent si la plateforme s’est imposée en Europe, et à travers le monde, grâce aux suggestions de Google ? C’est ce que sous-entend Olivier Sichel, PDG de Leguide.com, dans la Semaine de l’éco France 24. La Tribune rappelle que « la Commission européenne enquête depuis 4 ans sur un éventuel abus de position dominante de Google et n’a pas évoqué de scission comme remède anticoncurrentiel jusqu'à présent. »
Chargement