Notre veille

Article

Guerrilla marketing: un billboard explosif

Article Conseil

Le 18 décembre dernier, le Conseil municipal de Paris décidait de restreindre considérablement la place des panneaux publicitaires dans le paysage parisien: suppression totale des panneaux de 12 mètres carrés (4×3), arrêt des panneaux déroulants la nuit, interdiction des affichettes publicitaires sur les vitrines, interdiction de la publicité adhésive sur les véhicules (bus, taxis…), extension des zones où la pub est totalement interdite… Il faut dire qu’aujourd’hui, à Paris comme ailleurs, il n’est pas chose aisée pour une marque d’interpeller le consommateur, voire tout simplement d’exister dans la myriade de messages publicitaires existants. Deadline, une compagnie de livraison express néo-zélandaise a en tout cas relevé le défi en décidant de frapper fort dans un pur style 007. Avec une mise en scène astucieuse du fameux « ce message s’autodétruira dans… » sur un seul panneau publicitaire, le pari pris par l’entreprise était osé. Avec 1,3 millions de personnes touchées, aucun doute que le message a ici été délivré au plus grand nombre. C’est fort, la preuve en images
Chargement