Notre veille

Article

"Happy Flu", Go viral, Go !

Article Projets

Nouveau buzz sur la toile, le Happy Flu (comprenez "La fièvre joyeuse") ! Après une petite enquête rapide, nous avons enfin pu tirer au clair toute cette histoire... "Happy Flu" n'est autre qu'une étude menée par le CNRS sur la façon dont le buzz se propage sur le net et la blogosphère ! En d'autres termes, il s'agit de mieux comprendre la façon dont une information se viralise. Le principe est simple : "Happy Flu" se présente sous la forme d’un applet Flash à insérer sur votre blog (cliquez sur le bouton "Spread It!", "répandre"" en français) via un code généré à la volée. Il suffit ensuite d’entrer le nom et l’URL de votre blog, puis de cliquer sur le site grâce auquel vous avez eu connaissance de l’expérience en question. Le widget va ensuite vous rajouter dans la base de données (re)générant ainsi une arborescence de connections entre blogs. Vous apparaîtrez automatiquement sur la cartographie et serez rattaché au blog où vous avez récupéré le code. Une manière très simple, au final, pour visualiser les nœuds qui se créent entre blogs. Pour voir les noms de ceux-ci, il suffit de cliquer sur les petits ronds. Vous verrez également le nombre de clics pour chacun d'entre eux. Pourquoi une telle étude a priori légère faite par les chercheurs du CNRS ? Depuis un certain nombre d'années, la diffusion d'informations s'est beaucoup accélérée grâce au web et aux blogueurs jusqu'à parfois supplanter les médias traditionnels. C'est ce changement que le CNRS tente de comprendre : Comment le bouche-à-oreille se propage-t-il ? "Happy Flu" ayant le rôle d'observateur privilégié pour les sciences informatiques. Plusieurs limites peuvent cependant être décelées. La période estivale et sa mise au ralenti des blogs n'est certainement pas idéale pour ce type d'expérimentation. Par ailleurs, ce schéma, contrairement à une cartographie "classique" ne montre pas les interactions entre les blogs. Un blogueur ne limite en effet pas à une seule lecture de blog... Quoi qu'il en soit, "Spread it, blog it" !
Chargement