Notre veille

Article

Il est temps, mobilisons nous !

Article

Depuis notre interview en 2009 avec la FH (Fédération de l' Industrie Horlogère Suisse), l’utilisation d’internet par les contrefacteurs et pirates horlogers a évolué avec les technologies. Je vous laisse découvrir cette évolution et le combat mené contre la contrefaçon - Entretien du 5 Octobre 2011 au Brassus

Les techniques de SEO, l’exploitation des blogs ainsi que l’utilisation des médias sociaux (oui Twitter aussi !) font aujourd’hui parti de la trousse à outils des contrefacteurs.. et ils sont parfois très doués. Dans ce jeu du chat et de la souris, les grands acteurs de l’internet (moteurs de recherche, sites de vente aux enchères ou d’occasion mais aussi Facebook) ont une coresponsabilité avec des acteurs de la vie réelle (société de transport, organisme de carte de crédit et de paiement). Cette prise de conscience se fait progressivement et ne se joue pas que derrière les écrans… Lors de rassemblements comme l’IACC (International Anti Counterfeiting Coalition), des personnalités comme Carole Aubert (avocate spécialiste en cybercriminalité et responsable de la cellule Internet de la FH) se mobilisent pour défendre les marques horlogères suisses sur Internet. Ainsi donc, si vous avez identifié un site de contrefaçon ou vous avez été victime de ce type de site, signalez le nous: http://www.fhs.ch/fr/reportabuse.php

Chargement