Notre veille

Article

Imaginez un monde où Anne Franck serait romancière à succès...

Article Conseil

Créée en 1913, l'Anti-Defamation League est une organisation non gouvernementale qui lutte contre l'antisémitisme et plus globalement contre toute forme d'intolérance aux Etats-Unis. Pour fêter son 100e anniversaire, elle a confié à Publicis le soin de réaliser une vidéo promotionnelle, diffusée sur YouTube le 20 mars.   Que feraient Martin Luther King, Anne Frank ou Harvey Milk aujourd'hui s'il n'avaient pas été assassiné ? À travers quelques exemples célèbres, la vidéo montre tout ce qu'auraient pu réaliser les victimes de la haine et de l'intolérance si elles étaient encore parmi nous. Avec en fond sonore la chanson iconique de John Lennon, Imagine. En deux jours, la vidéo a déjà accumulé plus de 740 000 vues. Le site officiel permet de consulter les biographies des célébrités présentées dans la vidéo.   Qu'est-ce qui fait l'intérêt de cette vidéo ? -  Le traitement du sujet. Plutôt que de recourir au sentimentalisme ou aux images-chocs, les concepteurs de la vidéo réécrivent l'histoire avec des unes de journaux, qui défilent avec la musique de Lennon pour seul commentaire. - Le choix de la chanson. C'est loin d'être la première fois qu'une ONG utilise Imagine pour une publicité : Amnesty International l'a déjà fait à de nombreuses reprises (un exemple datant de 2008). Heureusement, ici l'utopie de Lennon se marie harmonieusement à l'onirisme de la vidéo et décuple la force émotionnelle des images.   Certes, la vidéo n'évite pas les clichés : par exemple, depuis la première élection de Barak Obama, on ne compte plus les publicités qui recyclent ad nauseam la figure de Martin Luther King... Néanmoins, elle parvient à éviter la démonstration pesante tout en suscitant l'émotion et l'adhésion : ce qui est l'essentiel pour une publicité de ce type !
Chargement