Notre veille

Article

« Intelligence Economique, Mode d’Emploi »

Article E-réputation

La pertinence de l’ouvrage réside dans sa capacité à délivrer des informations concrètes qui impliquent n’importe quel employé issu de n’importe quelle entreprise. En effet le livre traverse son sujet avec une vision « PME » compréhensible et directement exploitable pour une application concrète et qui vient donner toute sa valeur-ajoutée au contenu.

Les applications de cette démarche en entreprise sont nombreuses. Qu’il s’agisse d’actions préventives telles que la mise en place d’une veille (d’image, concurrentielle, commerciale, etc.) via des outils dédiés, de protection de l’information au sein de l’entreprise ; ou d’actions de maintien voire prospectives comme la stratégie de présence online ou le knowledge management, les auteurs délivrent une information toujours claire et didactique. Ils déroulent ainsi un certain nombre d’outils clés-en-main (agrégateurs de contenu, plateformes de veille, cartographies, etc.) qui sont autant d’informations directement exploitables par les entrepreneurs ou chefs de toute entreprise.

Ce livre nous plaît chez Vanksen car il met en lumière une partie cruciale de notre activité qu’est l’e-réputation en expliquant de manière simple ses rouages aux moins aguerris d’entre nous (et d’entre vous). En effet, l’e-réputation telle que nous la pratiquons aujourd’hui en agence et pour les annonceurs s’inscrit dans la droite lignée de l’intelligence économique des années 1990.

Le référentiel et les flux d’informations ont changé avec l’avènement d’Internet et des médias sociaux mais les méthodologies, attentes et livrables sont toujours les mêmes.

Ainsi notre lecture de l’ouvrage est forcément orientée par notre cœur de métier et expertise, aussi nous retiendrons particulièrement l’évocation de la présence sur Internet comme d’un préalable incontournable. Il faut en effet pour nos annonceurs et clients retenir qu’avec Internet et la dématérialisation de la communication, une PME peut aujourd’hui par exemple être en concurrence avec un grand groupe chinois. Dans cet esprit la mise en avant de l’importance du web conversationnel est très intéressante. Il est nécessaire pour l’entreprise de conserver un lien relationnel avec son environnement économique. Au quotidien cela fait bien évidemment écho à notre travail en termes de monitoring mais aussi de recommandations sur les stratégies médias sociaux.

Enfin, lorsque les auteurs évoquent la « société de l’influence » c’est en rappelant encore une fois que l’émergence des TIC et du web 2.0 dans les années 2000 a effacé les différences entre les grands groupes et les PME car « Internet octroie une voix à chacun, quelle que soit sa taille ».

C’est un phénomène que nous observons régulièrement sans compter que l’influence est aujourd’hui au cœur de notre vision et de notre analyse des contenus en ligne.

Pour aller plus loin, il sera intéressant d’observer en 2013 l’évolution des impacts des communautés de consommateurs qui continuent de déstabiliser les rapports entre entreprises et clients, et de quelle manière les PME peuvent tirer leur épingle du jeu.

http://www.pearson.fr/livre/?GCOI=27440100128310
Chargement