Notre veille

Article

IPad : la révolution est en marche…ou presque

Article Projets

Le dernier né des « jouets » du mythique Steve Jobs a débarqué la semaine dernière. Selon son « créateur », l’iPad peut être utilisé en tant qu’ordinateur, livre, lecteur mp3 et plein d’autres choses, tout en restant entièrement compatible avec les applications iPhone déjà disponibles sur l'AppStore, y compris les jeux. Bref, une véritable révolution. Alors oui, effet buzz oblige, le lancement du dernier né d’Apple fait un carton depuis sa sortie. Selon l'institut d'étude marketing Gfk, il se vendrait en 2010 plus de 400 000 tablettes rien qu’en France, pour un marché mondial de 4 millions d’unités (le prix de base de l’iPad a été fixé à 499$). Oui, l’iPad occupe une position hybride unique, à mi-chemin entre le téléphone et l’ordinateur portable, et semble bien mieux armé que tous ses prédécesseurs qui ont tous échoués à imposer l’utilité de l’existence d’un réel marché des tablettes numériques. Oui, mais voilà. Pour beaucoup d’observateurs, l’iPad, ce n’est pas si révolutionnaire qu’on voudrait nous le faire croire. Pas de fonction multitâche, pas de caméra, pas de micro, pas d’USB, pas de lecteur SD, un écran 4/3, pas de sortie video HDMI… Bref, il manque beaucoup de choses à cette petite merveille technologique pour qu’elle soit la révolution tant annoncée. Moins nomade qu’un smartphone, moins complet qu’un ordinateur portable, l’iPad affiche quelques lacunes qui en laissent certains sceptiques quant à la légitimité de ce nouvel outil. D’où l’existence de nombreuses parodies circulant sur le Web (nous n’avons d’ailleurs pas résisté au plaisir de vous faire partager le désormais traditionnel détournement du film La Chute, cette fois-ci sur l’iPad). Mais que cherche exactement à réaliser Apple avec l’iPad ? Clairement pas un succès comparable à ce qui a pu se produire avec l’iPhone par exemple. On peut en tout cas déjà constater l’effet « Halo » que produit le buzz autour de la sortie de l’iPad sur les autres lignes de produit Apple, dont les ventes sont boostées depuis maintenant plusieurs semaines. Quel que soit le succès commercial de ce nouveau bijou, il est clair que l’iPad continue de renforcer Apple dans son rôle de marque référence absolue dans le domaine des usages numériques, de la technologie tactile, du design, de la richesse de contenu disponible sur un outil numérique, bref dans « à peu près tout »…
Chargement