Notre veille

Article

Jamel Debbouze prête son image pour une cause dont il se sent proche

Article Projets

L’Agefiph (Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées) lance une nouvelle campagne en rupture avec celles qu’ils ont pu mener auparavant. En effet, ils ont fait appel cette année à l’humoriste Jamel Debbouze, personnalité très appréciée des français et qui est directement concernée par le problème du handicap. Ce choix était également pour montrer que « les personnes handicapées ont du talent » selon Tanguy du Chéné, président d’Agefiph. La campagne, imaginée par l’agence Implicom, qui a démarré le 16 Mars 2009, sera déclinée en plusieurs volets: - Une campagne Web pour créer du Buzz Un site temporaire a été créé à cette occasion : www.agefiph2009.fr où l’on y retrouve des mises en animations de Jamel Debbouze, la diffusion de Webisodes inédits tournés par Jamel Debbouze ainsi qu’un relais sur les sites principaux de médias TV, presse ou radio. Ils espèrent ainsi générer plus de 10 millions de contacts potentiels. - Une vaste campagne en TV (2 spots) et presse (2 visuels) en mars-avril 2009. Pour la première fois, Jamel Debbouze montre dans ces deux sketchs son handicap et arrive à nous démontrer que le talent nous fait oublier la différence. Il prend cette cause très à cœur et s’appuie sur son humour pour défendre et faire connaître cette association : « Si j’avais rencontré Agefiph quand je démarrais, ce n’est pas Jamel Debbouze que je serais, mais Mozart ! ». Cette campagne a déjà fait beaucoup de bruit et suscité de nombreuses réactions sur les différents blogs où est posté l’information : comme par exemple sur celui de RMC Mais que les commentaires soient positifs ou négatifs, cette campagne ne laisse pas indifférent. On espère que grâce à celle-ci, l’Agefiph atteindra les deux objectifs qu’elle s’est fixés : lever les obstacles à l’insertion des personnes handicapées dans les entreprises et offrir aux intéressés des formations professionnelles. Enfin, on espère que les personnes handicapées pourront profiter des services de l’association afin qu’il y ait demain de nombreux « Mozart » sur le marché du travail.
Chargement