Notre veille

Article

Karateka : la pitié est pour les faibles !*

Article Conseil

Jordan Mechner est un des maîtres du jeu vidéo. Le grand public le connaît surtout à travers son fabuleux Prince of Persia qui a engendré un grand nombre de suites. Après avoir pris ses distances avec le jeu vidéo pendant plusieurs années, Jordan Mechner revient avec un remake du jeu qui a lancé sa carrière : Karateka, sorti originellement en 1984 sur l’ordinateur Apple II. A bien des égards, Karateka était le brouillon de Prince of Persia : on avait affaire à un jeu d’action très simple à prendre en main où le joueur avait l’impression d’évoluer dans un film. A l’époque, Karateka se distinguait par ses animations très réalistes et sa mise en scène léchée. Evidemment, aujourd’hui, c’est moins impressionnant… Malgré une sortie très discrète, le jeu rencontra rapidement le succès et 500.000 exemplaires furent écoulés. Quand on pense que Jordan Mechner n’était encore qu’un simple étudiant lorsqu’il réalisa le jeu de A à Z, cela force le respect ! Avec le nouveau Karateka, notre génial concepteur entend revisiter son œuvre de jeunesse en profitant des apports technologiques. Mais comment vendre un jeu qui repose sur une licence oubliée depuis belle lurette ?   La vidéo promotionnelle diffusée sur YouTube, réalisée par l’agence Sandwich Video, apporte une réponse originale à ce problème. Plutôt que d’évacuer en deux temps trois mouvements le vénérable ancêtre et de se concentrer sur le nouvel opus, la vidéo consacre presque la moitié de son temps à montrer des séquences du jeu d’origine tout en évoquant en détail son histoire. De plus, le narrateur principal se présente comme le sensei (le maître, en japonais) ayant enseigné les arts martiaux au premier karateka… Si l’on rajoute les nombreuses références destinées aux vieux fans, qui seront les seuls à comprendre des remarques telles que « always punch the hawk », on  comprend que tout a été fait pour raviver la madeleine de Proust. En même temps, les non-connaisseurs n’ont pas été oubliés car cette présentation sert aussi d’introduction humoristique à la licence… Parallèlement au trailer, Jordan Mechner a diffusé des vidéos sur le making of de Karateka et de son remake. Bien qu’elles ne soient pas très populaires sur YouTube - 225 vues contre 90.000 pour le trailer - elles sont très bien faites : si vous voulez avoir un aperçu du travail qu’implique la réalisation d’un jeu vidéo, n’hésitez pas à y jeter un coup d’œil ! *[Note JM : désolé, je n’ai pas pu m’empêcher de citer Karaté Kid !]
Chargement