Notre veille

Article

La campagne présidentielle sur Twitter

Article E-réputation

Et si les contenus générés par les internautes et leurs interactions sur les médias sociaux nous donnaient un éclairage sur l’opinion pendant la campagne électorale ? En partenariat avec Les Echos, Vanksen a mis en place des indicateurs pour vous permettre de suivre la campagne présidentielle 2012 et les candidats sur le web (plus de détails ici).

Ces indicateurs sont au nombre de 8, régulièrement actualisés. Ils vous permettent par exemple de suivre les évènements qui font l’actualité sur Twitter : quel est le sujet du jour ? Ou le candidat sortant du jour ? Aujourd’hui, décryptons ensemble les enseignements d’une partie de ces indicateurs sur Twitter pour mieux appréhender les enjeux de la campagne présidentielle 2012 sur le web. La personnalité du jour Chaque jour, cet indicateur met en avant un candidat qui a fait l’actualité sur Twitter ou a engendré de vives réactions sur le réseau social. Le nombre de vues en 24h, correspondant à la somme des followers des comptes le citant, vous donne une indication de l’audience générée par les tweets à son sujet.

L’association du jour Dans la continuité du précédent indicateur, « l’association du jour » vous permet de connaître le sujet le plus mentionné en rapport avec un candidat. Mais également de constater quels sont les candidats mentionnés ensemble dans l’actualité du jour sur Twitter. Le nombre de vues est comptabilisé de la même manière que le précédent indicateur. Ici Jean-Luc Mélenchon lors du rassemblement à la Bastille. Son intervention a généré 1,2M d’audience sur Twitter.

Le sujet du jour Sur Twitter, des sujets sur la présidentielle 2012 font souvent l’actualité. Ils sont en effet largement diffusés ou commentés par les internautes. Ils peuvent être présents dans les Trending Topics (les sujets « tendances »). Néanmoins, certains sujets autour de la présidentielle 2012 sont parfois masqués par d’autres évènements sur le réseau social : opération marketing, rachat d’une entreprise, décès d’une personnalité etc. Grâce à cet indicateur, nous mettons en avant le sujet important du jour, celui qui intéresse les internautes ou encore celui qui suscite des remarques.

Durant la matinée du lundi 19 mars

Mercredi 21 mars

En début de semaine, la fusillade de Toulouse a ému la France entière. Certains internautes sur Twitter ont rapidement critiqué les candidats sur ce sujet, notamment N. Sarkozy et F. Hollande.

Peu après, F. Hollande et N. Sarkozy annonçaient une suspension de leurs campagnes. Sur sa page Facebook, son profil et sur son site Lafranceforte.fr, N. Sarkozy et ses équipes ont publié un bandeau annonçant cette suspension.

Les messages des candidats sur les supports web ont été très vite en miroir des commentaires des internautes.

De son côté, Bayrou n’a pas souhaité arrêter sa campagne. Lors d’un meeting organisé le soir même, transformé en une « réunion de réflexion nationale », il a affirmé : « Il était nécessaire que nous nous retrouvions ce soir. Quand des questions aussi profondes se posent à un pays, il est nécessaire qu’on en parle entre concitoyens ». Marine Le Pen a quant à elle suscité la polémique suite à ses propos où elle notifiait la montée de « groupes politico-religieux (...)  face à un certain laxisme ». Elle a également relancé le débat sur la peine de mort et souhaiterait un référendum. Suite à cela, le site Marie-Claire a proposé un sondage sur le sujet. Néanmoins, ce référendum sur la peine de mort n’a finalement que peu interpellé les internautes.

Mercredi 21 Mars, la question de la reprise de la campagne se posait dès lors. Lors de la cérémonie à Montauban, 6 candidats (sans compter N. Sarkozy qui assumait à ce moment là sa fonction de Président) étaient présents.

Au moment où les candidats annoncent la reprise de la campagne, les internautes restent encore pessimistes sur son réel arrêt :

Pour suivre ces indicateurs au quotidien, rendez vous sur notre page dédiée ou sur le site e-presidentielle par Les Echos.

Chargement