Notre veille

Article

La CNIL sensibilise les jeunes sur les conséquences de leurs publications sur les réseaux sociaux

Article Conseil

Rien que sur Facebook, ce sont plus de 250 millions de photos qui sont partagées chaque jour. Je vous laisse alors imaginer la quantité de photos sur laquelle un de vos amis, un recruteur potentiel, un prof ou un membre de votre famille peut tomber ! Et parmi ce nombre, à votre avis, les photos sont-elles toutes sans conséquence pour vous ? C’est pour dénoncer le fameux « je partage d’abord, je réfléchis aux conséquences après » que la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés à lancé, à l’occasion de la fête de l’internet, samedi 17 mars sa nouvelle campagne « Réfléchissez avant de cliquer ». Utilisant le système de la vidéo interactive, les internautes ont le choix, à chaque instant « clé », ou plutôt pourrait-on dire à chaque affaire « croustillante » de la soirée, de partager ou non le moment sur internet. Plusieurs vidéos se succèdent, vous permettant ainsi de faire le choix qui vous semble le plus adéquat…Une vidéo finale (ou plutôt 11 fins alternatives) vous présente les conséquences de vos choix avec le slogan suivant « partager ou pas a forcément des conséquences ». On pourrait croire que c’est un peu naïf de la part de la commission de proposer des choix qui paraissent aussi évident quand on connait les risques liés à la viralité de Facebook, pourtant les dérapages sont encore nombreux, comme on peut le voir dans l’exemple ci-dessous :

Source : blog du modérateur

Et l’exemple là est encore très soft et « quasi inoffensif » par rapport aux histoires comme celle-ci qui se sont déroulées il y a peu de temps. Alors oui, on pourrait penser que le sujet est « bateau », que les jeunes sont conscients des risques liés à un partage et que les campagnes liées à ce sujet sont nombreuses, et pourtant, il semblerait qu’une piqure de rappel soit indispensable. La question de l’identité numérique n’est pas encore prioritaire dans la tête des jeunes…et cette campagne est là pour leur indiquer qu’à chaque acte il y a des conséquences. Il n’est peut être pas inutile de rappeler que l’e-réputation peut suivre une personne dans la durée, mais également que les recruteurs utilisent les réseaux sociaux pour filtrer des candidatures ! Alors réfléchissez avant de partager ;) !
Chargement