Notre veille

Article

La fraude au clic a augmenté de 16,6% sur le 4e trimestre 2007

Article

La fraude au clic consiste à générer artificiellement des clics sur des publicités afin de dilapider rapidement le budget publicitaire d’un concurrent ou de générer des revenus. Selon une récente étude de Clic Fraud Index, la fraude au clic a encore augmenté de 16,6%, sur le 4e trimestre 2007, contre 14,2% un an plus tôt. Et sur les campagnes CPC (coût par clic), les taux sont encore plus élevés : 28,3% au 4e trimestre, contre 19,2% fin 2006.L’Inde serait considéré comme le premier repère pour la fraude au clic (4,3 %), arrivent ensuite l’Allemagne (3,9%) et la Corée du Sud (3,7%).

L’Inde premier pays pour la fraude au clic

En effet, il n’est pas rare de voir en Inde des annonces pour gagner de l’argent rapidement sans stress et depuis chez soi. C’est le cas notamment de www.googlecashkey.com qui en plus de cybersquatter Google, recrute régulièrement des femmes au foyer, des étudiants et des retraités pour cliquer à longueur de journée.Le principe est simple : créer sa page personnelle, écrire trois articles pour créer un peu de contenu, insérer des annonces du type google Adsense et il ne reste plus qu’à cliquer pour recevoir de l’argent de la régie publicitaire.Attention, les personnes ne cliquent pas sur leurs propres annonces car ils seraient détectés par les services de Google, mais cliquent sur les annonces des autres membres du groupe. GoogleCash propose d’adhérer au réseau pour 750 roupies soit 12 euros. Ainsi la fraude est beaucoup plus facilement dissimulée et le temps que Google s’en rende compte, plusieurs chèques ont déjà été envoyés. Comment lutter contre le fléau ? Si vous souhaitez agir activement contre la fraude au clic, vous pouvez adhérer à la communauté de ClickFraudNetwork qui regroupe à l’heure actuelle plus de 4000 annonceurs et agences qui travaillent ensemble pour trouver des solutions au problème. Plusieurs sociétés, parmi lesquelles ClickDetective, se proposent de lutter contre la fraude au clic. Le méthode consiste à placer, dans la page de chargement, des liens publicitaires avec un tag qui les rend traçables afin de mesurer avec précision les taux de clic. Les entreprises peuvent ainsi utiliser les adresses IP afin de déterminer la provenance des clics et les campagnes publicitaires qui ont provoqué ces clics.

Chargement