Notre veille

Article

La loi de Gresham revisitée avec Google Wallet

Article Conseil

Passer à la caisse avec son smartphone ? Annoncé il y a quelques mois et lancé cet été, voici la démonstration de Google Wallet dans plusieurs grandes enseignes partenaires : Pour rappel, Google Wallet est "l'application qui fait de votre téléphone votre portefeuille", explications ci-dessous : L'application fonctionne grâce à la technologie NFC (Near Field Communication) , système de communication sans fil qui utilise la RFID (Radio Frequency IDentification). Cette dernière permet de récupérer les données à distance. En gros, vous scannez, vous payez, vous sauvegardez. Google a travaillé avec Citybank et Mastercard  et a développé la carte Google prépayée, l'idée étant que d'ici quelques années, le système fonctionne avec toutes les cartes et que votre portefeuille ne devienne qu'un lointain souvenir... Certes on savait que ce genre de technologie allait se développer mais j'ai encore du mal  à m'imaginer avec mon smartphone (d'ailleurs honte à moi je n'en ai toujours pas...) comme arme de destruction massive (par là j'entends la destruction de mon compte bancaire)  : - Je vais commencer par ce qui fâche, par la question bateau qu'on pose tous : et si on se fait voler notre téléphone ou qu'on le perd ? Alors oui certes il y a un code pin qui bloque notre portefeuille Google (génial encore un code à retenir), c'est même plus sûr qu'un portefeuille classique dixit Google (forcément) mais bon avouez que statistiquement , on a plus de chances de se faire voler son téléphone portable étant donné qu'il s'agit d'un objet qu'on expose à tout bout de champ en tout lieu (vous ne marchez pas dans la rue ou ne prenez pas le métro avec votre portefeuille à la main que je sache) - Pour tous les nerveux (ou maladroits), il va falloir oublier le lancer de portable si vous ne voulez pas vous retrouver dans une situation délicate au moment de payer vos courses ( le lancer de carte de crédit vous pouvez y aller mais ça défoule moins je vous l'accorde) - Ça va être sympa quand votre mère vous appelle pendant que vous payez et vice-versa, notamment pour les personnes qui ont déjà du mal à gérer un double appel sans raccrocher au nez de tout le monde (ou est-ce une mauvaise manipulation intentionnelle ?) - En parlant de maman, bonne chance pour celles qui ne savent toujours pas envoyer un texto et parlent encore en anciens francs (Je ne vise personne en particulier :) ) Après il y a les avantages : les offres, les réductions, les points de fidélité...normalement tous ces éléments devraient se développer au maximum avec l'utilisation du smartphone comme instrument de paiement. Allez savoir pourquoi mais tout ça me renvoie à mes lointains (et vagues) souvenirs de cours d'économie. La première chose qu'on aborde lorsqu'on commence le chapitre sur la monnaie est la question de la confiance. Est-ce que Google Wallet va réussir à franchir ce cap ? S'agit-il d'un instrument de paiement qui va entrer dans nos mœurs ? Cela va mettre du temps je pense, mais pourquoi pas. Et si "la mauvaise monnaie chasse la bonne" (la fameuse Loi de Gresham selon laquelle lorsqu'il y a deux monnaies en circulation, les agents économiques thésaurisent la « bonne » monnaie, et n'utilisent plus que la « mauvaise »), peut-on en dire autant de Google Wallet et de nos portefeuilles ? Qui sait dans quelques années peut-être que les collectionneurs de pièces seront rejoints par des collectionneurs de cartes de crédit et de vieux portefeuilles en cuir ;)
Chargement