Notre veille

Article

La Poste propose des serrures connectées

Article Conseil

Les objets connectés sont de plus en plus nombreux. Parfois accessoires, ils peuvent aussi se révéler très astucieux. La Poste teste actuellement dans le Sud de la France, Postaccess , sa nouvelle solution de serrure connectée . En ajoutant un module à une porte, la gestion de son ouverture et de sa fermeture peut s'effectuer via un smartphone, une tablette, ou encore, un objet connecté. Le système pourrait séduire un grand nombre de particuliers, mais aussi devenir essentiel dans des cas spécifiques (des personnes qui rencontrent des difficultés à se déplacer, par exemple). La contrainte des clés disparaît, ainsi que le risque de perte ou de vol. Cette technologie peut être pilotée par Bluetooth en se tenant à quelques mètres de la serrure, par carte ou via une application. La porte peut donc être programmée pour s'ouvrir à certaines heures, surveiller les passages, autoriser l'accès à certains utilisateurs, etc. Au niveau sécurité, La Poste propose également une alarme qui se déclenchera en cas d'ouverture non programmée et préviens le propriétaire de l'intrusion. Postaccess se décline en plusieurs packs. L'offre basique a été fixée à 99€ avec un abonnement de 5,99€/ mois. Des services complémentaires sont disponibles, comme l'installation de la serrure, son paramétrage, ou encore, sa maintenance. La chaîne YouTube de Postaccess se veut utile. Elle propose des tutoriels pour installer rapidement les équipements, pour paramétrer la serrure, etc. Si ce test s'avère concluant, la solution pourrait être accessible à l'ensemble du territoire d'ici 6 mois.  
Chargement