Notre veille

Article

L’application Line réinvente son modèle économique

Article Conseil

Line, l’application qui permet de passer des appels téléphoniques VoIP et échanger des messages gratuitement cartonne au Japon avec plus de 150 millions de membres. Au premier trimestre 2013 l’éditeur annonce 58 millions de $ de revenus, une évolution significative de 92% par rapport au trimestre précédent. Line lance aujourd’hui un nouveau modèle économique inédit qui permet de faire la promotion d’applications tierces sur sa plateforme. La particularité ? Le nouveau programme s’appelle Line Free Coins et permet aux utilisateurs de gagner des Coins (monnaie virtuelle de Line) gratuitement en échange d’un téléchargement d’une application tierce. Le principe et simple et efficace, chacun y gagne : les éditeurs d’applications font leur promotion auprès d’une large audience, Line se rémunère sur ce nouvel ‘achat d’espace’ et les utilisateurs, eux, gagnent de quoi acheter des jeux sur la plateforme. Si vous ne connaissez pas Line : La petite histoire de Line Line a été créée suite au tsunami de 2011. Les conséquences de cette tragédie sur les opérateurs téléphoniques ont été radicales : plus aucun réseau pour prévenir ses proches. La population s’était donc regroupée en ligne devant les cabines téléphoniques, seul moyen qui fonctionnait pour téléphoner. Ce phénomène de lignes de personnes devant les cabines (d’où le nom LINE) a motivé développeurs à créer une application, en 2011, qui utilise seulement Internet et les réseaux Wi-Fi pour fonctionner. ---- Line est donc une application qui permet de passer des appels et d’envoyer des messages texte directement depuis internet. Elle concurrence directement Skype, What’s App, Viber etc. Mais quelle différence fait son succès ? Line propose une grande liberté pour l’esthétique des messages textuels : l’application dispose d’une galerie de « stickers » pour customiser ses échanges. La réactivité du développeur joue beaucoup également car il propose de nouveaux packs de stickers toutes les semaines. Un grand nombre de stickers sont proposés gratuitement, mais Line en vend également sous la forme d’achats « in-app » au moyen d’une monnaie virtuelle : les « Line Coins ». Ils représentent 30 % des revenus de la compagnie. L’application à succès a également ouvert les comptes officiels pour les entreprises et la création de stickers pour celles-ci qui représentent 20 % des revenus du premier trimestre 2013. Line s’est aussi inspiré des réseaux sociaux tels que Twitter et Facebook en intégrant une « Home » et une « Timeline », l’application devient donc un ‘tout-en-un’ qui permet à certains utilisateurs de se passer des autres réseaux. Pour finir, Naver (le développeur de Line) a créé une série d’applications qui crée un véritable écosystème Line avec Line Camera, Line Card ou Line Brush qui permettent de customiser les photos, envoyer des cartes d’anniversaire ou dessiner.
Chargement