Notre veille

Article

Le coté positif de la crise...

Article Conseil

D’ailleurs aux Etats Unis, certaines entreprises ont pris goût à la crise. Elles réagissent à cette période difficile en proposant de nouvelles offres marketing qui reposent sur un principe simple « N’ayez pas peur, achetez maintenant et si vous perdez votre job après avoir fait vos achats, on vous les rembourse ». Vous ne me croyez pas ? Et pourtant, voici quelques exemples qui vous le confirmeront. Walgreens, une enseigne pharmaceutique, offre gratuitement une sélection de médicaments à tous les adhérents de « health care clinics » qui perdent leur job en 2009. Action efficace ? En tout cas, cela vous permettra d’être en forme pour chercher un nouveau job … Envie d’une voiture neuve ? Mais vous n’êtes pas sûr de trouver un job. Ne vous inquietez pas ! Hyundai vous propose le remboursement de votre voiture neuve sans pénalités, si vous ne trouvez pas de job. De plus, les 3 mensualités seront oubliées. Le secteur de l’habillement est aussi concerné par cette nouvelle tendance. Clothiers propose pour tout achat d’un costume de 199$ de rembourser l’acheteur et de le lui offrir s’il perd son job. Et qui fait mieux? La meilleure réaction vient de Fedex, qui propose à tous ceux qui ont perdu leur job d’imprimer 25 CV par personne. Bref, aux US, des offres créatives et réactives pour faire face à la crise, ou tout simplement une autre vision de penser et de vivre la crise. Transformer la crise en positif ? Difficile ! Mais Morgans Hôtel Group y a réussi à travers sa campagne publicitaire agressive « RecessIsOn » qui allie les médias traditionnels et non traditionnels : annonces presse, affichages, bannières, promotions sur les biens, vidéos; mais aussi un site web entier dédié à l’idée avec des contenus vidéo, mots… Le tout pour expliquer que tout le monde en a marre de la crise mais que Morgans est là pour eux. Finalement, la crise nous amène une autre façon de penser le marketing. Moins de pression dans la pub, mais beaucoup plus d'attention ! Et la crise permet aussi de mieux négocier l'espace pub (un petit rappel de la loi de l'Offre et la Demande..?). Sans oublier le fait que le client a des exigences de plus en plus poussées. La crise ne permettrait-elle pas de développer de nouvelles opportunités pour se démarquer? Et en France, où en sommes nous face à la crise? Que font-ils nos marketers?
Chargement