Notre veille

Article

Le luxembourg se donne les moyens de développer le commerce des noms de domaine.

Article

La grande nouvelle dans le monde économique au Luxembourg en ce début d'année 2008 est l'annonce du vote du projet de loi 5801 de Monsieur le député Laurent Mosar. Ce projet comprend des mesures fiscales favorisant l'investissement dans la propriété intellectuelle. Il instaure une exonération partielle des revenus dégagés par certains droits de propriété intellectuelle acquis après le 31 décembre 2007. Les noms de domaine étant inclus dans cet article, ce projet de loi constitue une réelle opportunité pour développer le commerce à grande échelle des noms de domaine au niveau européen.

Le but est d'attirer au Luxembourg les grands acteurs mondiaux de ce marché juteux et très spéculatif qu'est le marché des noms de domaine.

Ces professionnels de la spéculation sur les noms de domaine, aussi appelés domainers, sont actuellement majoritairement localisés aux USA et dans les pays "Offshore". Avec plus de 140 millions de noms de domaine enregistrés au niveau mondial et une croissance toujours soutenue de ce marché depuis plusieurs années, les retombées économiques sont garanties.

Les "pertes fiscales" de l'Etat devraient être largement compensées par l'établissement de ces sociétés qui gèrent des portefeuilles de milliers de noms de domaine et qui génèrent leur bénéfice sur la revente de ces derniers.

Chargement