Notre veille

Article

Le marché des applications iPhone décolle

Article Conseil

Depuis déjà deux ans, nous avons le plaisir de découvrir avec vous les multitudes d’applications mobile qui foisonnent à travers le monde. Ainsi, cette niche s’est considérablement développée pour ainsi devenir un parc technologique sans frontières. D’après une étude effectuée sur 1000 utilisateurs par AdMob, une régie publicitaire destinée principalement aux concepteurs de sites pour mobiles, 2,4 milliards de dollars par an sont engendrés grâce aux seules applications iPhone ! En comparaison, sur ce segment, la plateforme Android de Google, représente 60 millions de dollars annuel. Néanmoins, cette part de marché tend à croître promptement avec l’arrivée du nouveau combiné Motorola, intégrant le système d’exploitation Android. Les chiffres ci-dessus risquent d'évoluer en défaveur d’Apple, confronté à une concurrence montante, même si pour l’heure, l’iPhone représente 60 % des applications sur les smartphones US en ce mois de juillet 2009. Concernant le nombre de téléchargements moyen, l’iPod touch s’impose avec 16,4 applications par mois. Cette croissance est corrélée avec le développement de la Wi-Fi. En outre, 50% des utilisateurs iPhone achètent au moins une application par mois, révélant ainsi une consommation régulière et bien établie. Le temps passé sur ces ces outils de divertissement s’élève à 30 minutes par jour pour 50% des utilisateurs Android et iPhone et pour un quart d'entre eux, deux heures. Cette conjoncture économique et sociétale paraît bien moins surprenante si l'on considère les différents canaux de communication mobile. Enfin, à l'instar de l'évolution d'Internet sur PC, selon une étude Forrester, en 2015, 40% des Européens utiliseront le web sur mobile. De tous ces chiffres et prédictions, il est possible d'envisager une convergence média décisive sur ce support, ce qui aboutirait dès lors à l'enracinement d'une ère naissante, la révolution ubimédia.
Chargement