Notre veille

Article

Le selfie, la tendance qui ne s’essouffle pas

Article Conseil

Autrefois considérée comme peu glorieuse car très égocentrique, la tendance du selfie s’est démocratisée en 2013 et les internautes n’hésitent désormais plus à publier leurs plus beaux autoportraits. Les pays les plus friands de cette tendance sont sans conteste les Philippines, les Etats-Unis et la Malaisie. Repris majoritairement par les jeunes, les codes de cette photo changent d’un pays à l’autre. En effet, une étude a montré qu’on sourit plus sur un selfie pris à New York qu’à Moscou. De même, c’est à Sao Paulo que les femmes inclinent plus la tête. Toutefois, même si le classique portrait reste le plus utilisé, nombre de variantes existent pour désigner les différentes déclinaisons de cette tendance ; on parle ainsi de helfie (hairstyle selfie), drelfie (drunk  selfie), legfie (leg selfie), belfie (bum selfie), etc. D’autres poses voient le jour comme la duck face, la sparrow face (yeux grands ouverts, lèvres pincées et entrouvertes), les ugly faces etc. Une mode reprise pour des opérations de communication Le selfie le plus vu (plus de 3,4 millions de retweets tout de même) a été pris pendant la cérémonie des Oscars et s’explique par la brochette de stars rassemblées pour la photo. Après avoir cru à un cliché spontané, il s’avère qu’il s’agissait d’une opération publicitaire émanant de Samsung, partenaire de l’événement. De même, dans le cadre du lancement de sa gamme Couvrance en Chine, l’entreprise Avene s’est appuyée sur cette pratique pour promouvoir leurs produits dans une vidéo . Elle y explique qu’en Chine, chaque personne a sa signature propre, c’est-à-dire une pose récurrente utilisée pour chaque selfie. Suite à ce constat, la marque posait la question suivante « Have you thought about changing pose on your #selfie ? », ce à quoi elle renchérissait par : « It’s time to change the angle ».   De nouvelles tendances parfois opposées Mais les selfies ne sont pas près de s’arrêter là. L’une des récentes tendances est le no-makeup selfie. Si elle a rapidement été récupérée par de nombreuses célébrités avec plus ou moins d’honnêteté et de filtres, le principe reste louable puisque l’objectif final est de soutenir la recherche contre le cancer (lire notre article ici). L’autre tendance du moment au bon goût discutable est celle de l’after sex selfie ou sexselfie : il s’agit de prendre une photo de soi et de son partenaire après une partie de jambes en l’air. Face à la volonté marquée d’afficher son intimité, cette mode accompagnée du hashtag #AfterSex est controversée et ne fait pas l’unanimité. Elle totaliserait d’ailleurs déjà plus de 3000 clichés sur Instagram. Rendez-vous dans un an pour connaître les prochaines déclinaisons du selfie…
Chargement