Notre veille

Article

Le téléphone de demain ... on en parle aujourd'hui !

Article Création

Branle bas de combat dans le monde de la smartphonie ! Entendez par "smartphonie" la téléphonie "high tech" où l'appareil ressemble plus à un terminal multimédia / assistant personnel / photo vidéo" ... qu'à un téléphone ! C'est le futur de la téléphonie nous promet-on, et à l'heure des achats de Noël, c'est la bousculade chez les constructeurs. Tout d'abord avec l'arrivée de la téléphonie 3G. Cette nouvelle génération permet aux téléphones de communiquer les données informatique en "haut débit", et ce détail à son importance, car "haut débit" signifie vidéo (on peut voir son correspondant, faire des minifilms et les envoyer, lire des vidéos en ligne : bandes annonces, événements, etc). SFR et Orange viennent tout juste de déployer leurs offres avec force matraquage marketing à gros budgets. D'un autre côté, on assiste à l'arrivée de téléphones qui ne sont pas "3G" mais qui combinent les fonctionnalités (et l'aspect) d'un assistant personnel, avec celles d'un téléphone classique. Au menu : l'utilisation plus proche d'un ordinateur que d'un téléphone avec Word, Excel, le navigateur Internet, les emails, les jeux vidéos etc. Et le buzz dans tout cela ? Il se joue dans les forums communautaires, combinés aux retours des médias. La rumeur peut être destructrice ! Exemple frappant : la 3G qui ne convainc pas vraiment. Les téléphones sont gros et lourds, compliqués à utiliser, et le bénéfice consommateur : faire de la visioconférence ou lire des vidéos sur un écran de 3cm ... celà n'attire pas les foules. Sans compter les (très) nombreux soucis techniques d'un réseau qui a ouvert un peu prématurément, les prix plutôt élevés pour la visioconférence, bref le désintérêt à gagné aussi bien les journalistes que les early adopters des forums spécialisés. Le succès sera tout de même sûrement présent au bout du compte, essentiellement grâce au matraquage médiatique des deux "grands" du marché, SFR et Orange, qui ont investit lourdement dans cette technologie et qui sont maintenant bien obligés de l'imposer pour revenir sur leurs investissements. Mais le buzz est aussi salvateur ! La société QTECK, inconnue du grand public, a sortit le bijou qui correspond aux attentes des passionnés de PDA (assistant personnel électronique), de téléphonie et de joujous hitech, catégorie de gens appelé les "geeks". Ces "geeks" ont comme caractéristique première d'être extrêmement influents car ils sont à la fois à la pointe de la technologie, et à la fois à l'écoute des besoins du grand public. Quand on veut savoir ce qu'il faut acheter, c'est eux que l'on écoute. Ce bijou, donc, s'appelle le S100. Et le buzz a tellement circulé avant sa sortie que l'on a pu assister à une véritable ruée sur les premiers modèles, avec des magasins spécialisés qui ont été "forcés" par les utilisateurs de faire des précommandes, l'importateur qui a été assailli de mails et de coups de fils pour être tenu au courant jour après jour, et même certains impatients qui ont commandé le modèle allemand qui est sorti quelques jours avant. Le succès se prolonge avec les réunions d'utilisateurs du forum PDAFrance où la star a inconstestablement été le S100 dont la découverte des premiers modèles a véritablement généré une ferveur ... communicative.
Chargement