Notre veille

Article

Les enfants traqués sur Facebook et Twitter

Article Conseil

Chez Vanksen, comme vous le savez, nous accordons une grande importance aux réseaux sociaux, compte tenu de leur place prépondérante en communication, en web marketing, en politique (Les réseaux sociaux, nouveau modèle démocratique ?), dans le divertissement et la recherche d'emploi (Quand les chômeurs s’activent en ligne …). Mais à l’origine, seuls les particuliers y trouvaient un intérêt, celui de converser et partager à distance des informations « privées ». Ainsi, la jeune génération estudiantine peu avertie et prévenante sur le sujet, utilise ces plateformes pour échanger sur leurs centres d’intérêts, amours, problèmes existentiels et surtout partager des vidéos et photographies, parfois dévalorisantes, sans prêter attention au caractère public de ces sites. Dès lors, certains parents y trouvent une manière plus complice d’échanger avec leur progéniture. A contrario, d'autres y voient l'opportunité d'en apprendre davantage sur leur personnalité. En créant un simple compte Facebook ou Twitter, et après acceptation de leurs enfants, ils leurs découvrent une facette souvent insoupçonnée. Tout dépend des relations intrafamiliales préétablies, mais que ce soit pour les enfants ou les parents, devenir un contact Facebook ou Twitter mérite réflexion.
Chargement