Notre veille

Article

Les enseignements de la campagne présidentielle sur Facebook

Article E-réputation

Et si les contenus générés par les internautes et leurs interactions sur les médias sociaux nous donnaient un éclairage sur l’opinion pendant la campagne électorale ? En partenariat avec Les Echos, Vanksen a mis en place des indicateurs pour vous permettre de suivre la campagne présidentielle 2012 et les candidats sur le web (pour plus de détails rendez vous ici). Ces indicateurs sont au nombre de 8, régulièrement actualisés. Ils vous permettent de suivre les candidats à la présidentielle 2012 sur le web : quel est le candidat le plus « liké » sur Facebook ? Le plus discuté ? Ou encore quelle popularité pour les candidats sur le web ? Aujourd’hui, décryptons ensemble les enseignements d’une partie de ces indicateurs sur Facebook pour mieux appréhender les enjeux de la campagne présidentielle 2012 sur le web. Nicolas Sarkozy est le grand gagnant actuel sur Facebook : il est en effet le candidat le plus « aimé » et le plus mentionné dans les conversations. Il est donc peu étonnant qu’il ait décidé d’investir le réseau social cette année avec le lancement de son profil Timeline avant tous les autres candidats. Le podium sur Facebook N. Sarkozy possède une longueur d’avance difficilement rattrapable avec 588 000 fans. Plusieurs explications à cela. D’une part, son statut de Président de la France qui en fait un des hommes politiques les plus visibles. D’autre part, son antériorité sur Facebook par rapport à d’autres candidats. Et enfin, un budget de communication digital relativement important pour sa campagne. Il devance de loin François Hollande, deuxième candidat le plus « aimé » sur Facebook, qui ne cumule en comparaison que 77 000 fans. A noter cependant que début août 2011, F. Hollande possédait moins de 10 000 fans. En troisième position, Jean-Luc Mélenchon avec plus de 51 000 fans. Le classement des candidats les plus aimés sur Facebook n’évolue que très peu au fur et à mesure des semaines. Néanmoins, il est un indicateur révélateur d’un intérêt des internautes pour une Marque ou une personnalité. Et cela qu’il soit un vrai fan ou un détracteur. Le top "liké" Une émission télévisée, une prise de parole, un sujet d’actualité politique incitent ils les internautes à se rendre sur la page du candidat et à devenir fan? Il apparait pour certains évènements que c’est en effet le cas. Par exemple dimanche 18 mars, Jean-Luc Mélenchon organisait un rassemblement sur la place de la Bastille à Paris. Suite à cet évènement le candidat du Front de gauche a gagné plus de 12 000 fans en l’espace d’une semaine. Beaucoup de médias ont mis en avant le candidat et ce rassemblement considéré comme réussi. En « aimant » la page du candidat, les internautes semblent le confirmer. On parle d’eux sur Facebook Depuis quelques temps, Facebook a mis en œuvre un nouvel indicateur pour les pages: « Personnes qui en parlent ». De plus près, le premier constat que nous faisons est le suivant : Nicolas Sarkozy est toujours le candidat le plus mentionné par les internautes sur Facebook. François Hollande suivait de loin N. Sarkozy depuis plusieurs mois. Mais il y a quelques semaines, Jean-Luc Mélenchon l’a devancé dans les conversations des internautes sur Facebook et se rapproche de plus en plus de N. Sarkozy. Avec son meeting réussi et une forte croissance du nombre de fans et dans les conversations, Jean-Luc Mélenchon serait il en passe de récolter plus que 10% des intentions de vote ?

22 mars

20 mars

Pour suivre ces indicateurs au quotidien, rendez vous sur notre page dédiée ou sur le site e-presidentielle par Les Echos.
Chargement