Notre veille

Article

Les nouvelles technologies au service de l’expérience utilisateur

Article Conseil

Les marques ne manquent pas d’idées pour tenter d’améliorer l’expérience utilisateur. Appelée User Experience (ou UX), elle représente la qualité d’une expérience ressentie quand on interagit avec un système. Vrai phénomène de société, cette surenchère technologique est-elle un réel service rendu au consommateur ? Selon Steve Baller, le DG  de Microsoft, 200 sociétés travaillent actuellement sur des programmes adaptés à Kinect. Allons donc jeter un coup d’œil aux bienfaits de ces technologies.

Plus d’indépendance La banque LCL expérimente la technologie Kinect dans 10 agences test sous la forme d’une borne interactive. Les clients découvrent alors les produits et services d’un simple geste de la main ! Il est aussi possible de récupérer des informations en flashant un QR code avec son smartphone.

Nordstrom a équipé ses magasins de systèmes Wi fi. L’enseigne a pris conscience que dorénavant les consommateurs aiment se renseigner sur le web avant d’acheter et leur permet donc cette liberté dans ses boutiques. Les clients sont alors épargnés de la question récurrente « puis-je vous aider ?» des vendeurs.

Depuis l’automne dernier, Macy’s a équipé 350 de ses grands magasins de tablettes numériques pour permettre au client de parcourir un catalogue numérique de ses produits. Démonstrations vidéos et applications diverses, ces contenus rich media exploités sur Internet vont être à disposition du consommateur  sur le point de vente.

Enfin, les hôtels Aloft, Quicken Loans Arena ou encore le Royaltan aux Etats-Unis ont remplacé le service conciergerie par des ipads pour leurs clients VIP. Ils peuvent alors se renseigner sur les activités locales de manière indépendante.

Un gain de temps

La société anglaise Bodymetrics a conçu pour les magasins Bloomingdale une cabine équipée de 8 capteurs Kinect chargés de scanner votre corps afin de concevoir un modèle 3D. Résultat : la taille parfaite est trouvée, fini la dure épreuve de l’essayage !

La SNCF réfléchit à une nouvelle borne libre service à reconnaissance gestuelle et vocale. Plus pratique pour les grands voyageurs, qui pourront scanner leur carte de fidélité et obtenir leur billet dématérialisé en temps réduit.

Un gain d’argent Des chercheurs de l’Université Technologique de Sidney ont imaginé un système d’aide au stationnement innovant : une caméra embarquée à l’arrière du véhicule, reliée à un écran tactile placé sur le tableau de bord. Plus besoin d’investir dans une voiture de luxe quand on n’est pas un pro du créneau !

Les limites de ces avancées Cet idéal de l’homme moderne a quelques limites. On se dirige vers une société de plus en plus tournée vers l’ego. Le risque est que l’homme de demain devienne davantage individualiste parce qu’habitué à vivre de folles expériences….avec des machines !

Et si on opérait un retour à la relation humaine en se déconnectant ?
Chargement