Notre veille

Article

Li Ning a mis le feu à ADIDAS

Article Projets

Li Ning, le plus gros détaillant de chaussures de sport de Chine, a eu une place de choix durant la cérémonie d'ouverture des JO à Pékin. Revoyons ensemble les bases de cette cérémonie : - nombre de téléspectateurs annoncé : quatre milliards, - sponsor vestimentaire officiel : adidas, - moment le plus attendu : l'embrasement de la flamme. Le secret concernant la personne censée allumer la flamme olympique a été extrêmement bien gardé, même les sponsors officiels n'étaient pas dans la confidence. Mauvaise surprise pour Herbert Hainer, le président d'adidas, c'est Li Ning, le président du plus important détaillant de chaussures de Chine et par conséquent concurrent d'adidas sur ce marché, qui a été sélectionné. Adidas a payé 80 millions d'euros pour sponsoriser cet évènement planétaire qui se déroule dans un pays de 1,3 milliards de consommateurs potentiels. Elle espère donc logiquement des retombées importantes grâce à cette opération. L'exclusivité de la gamme de produit siglée Pékin 2008 a été donnée à la marque aux 3 bandes mais l'arrivée de Li Ning (en tenue adidas) au moment le plus attendu de la cérémonie a été vécu comme une bombe par la marque. Ce fabricant de chaussures chinois, sans payer un seul dollar a réalisé le plus important coup de ambush marketing de l'histoire de la télévision!! Cet entrepreneur chinois, ancien triple médaillé olympique, avait certes la crédibilité nécéssaire pour allumer la flamme. Cela correspondait bien à la fierté et au nationalisme chinois que de mettre en valeur un homme avec une telle réussite. Cependant, si on extrapole, sa présence pêut être considérée comme une forme de violation du contrat d'exclusivité. Rappelons pour conclure que, bien qu'étant une entreprise privée basée à Hong-Kong, de nombreux actionnaires et parties prenantes de l'entreprise sont proches de l'état chinois. Qui a dit que le secret si bien gardé de la cérémonie avait uniquement pour but de garder le suspens?
Chargement