Notre veille

Article

L'INPES se lance à la poursuite des IST

Article Conseil

La dernière campagne de prévention de L'Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé date de Juin et s'attaque aux infections sexuellement transmissibles, en augmentation depuis quelques années. Voici donc un spot décalé qui fait le tour des différentes relations possibles et surtout des rencontres inattendues qui peuvent se produire... On sent comme un air d'insouciance tout le long du spot : tout le monde court dans tous les sens, le sourire aux lèvres et le coeur léger...Comme si rien ne pouvait leur arriver. D'où l'apparition des personnages clefs de l'histoire : Gonocoques, Syphilis, Hépatite B et Chlamydia qui eux,  "s'intéressent à tout le monde". La vidéo invite l'internaute à découvrir le vrai visage des IST et  à en savoir plus en se rendant sur le site dédié qui fait le point sur les différentes infections, la prévention, les dépistages, les conseils et les organismes à contacter.  Et pour ceux qui auraient du mal à comprendre les causes, symptômes et conséquences des infections, un petit plus les attend sur le site : les interviews exclusives de Gonocoques qui "réussit à infecter plusieurs milliers de personnes chaque année", Hépatite B qui "se faufile partout", Chlamydia qui avoue avoir "une petite préférence pour les jeunes", et enfin Syphilis qui a "infecté les plus grands de ce monde : Schubert, Maupassant, Baudelaire, Lénine, van Gogh" : Un concept original et qui présente de manière simple les différentes IST, même si on n'est pas à l'abri du ton moralisateur de rigueur dans ce genre de campagne. Mais il faut reconnaître qu'il est difficile de ne pas l'être un peu lorsqu’on traite ce type de sujet. J'avoue je ne termine pas cette semaine sur une note très positive mais au moins vous aurez une vision plus claire des symptômes et conséquences de ces maladies (que je vous déconseille fortement de taper dans Google Images).
Chargement