Notre veille

Article

L'INSA fait son buzz

Article Projets

L'INSA (Institut National des Sciences Appliquées) de Lyon, l'une des plus grandes écoles d'ingénieurs françaises, utilise le buzz marketing pour rapatrier de nouvelles recrues. Il s'agit en fait d'une initiative étudiante qui cherche à donner un coup de pousse aux candidatures des filières scientifiques qui se font de plus en plus rares chaque année. Jusqu'en 2004, l'INSA de Lyon n'avait qu'un site "officiel" piloté par la direction de la communication. Depuis, une quarantaine de sites satellites se sont développés (départements de formation, laboratoires de recherche, projets, langues autres que l'anglais et l'espagnol (portugais, allemand, italien, les langues asiatiques sont en préparation), sections arts-études, etc.). L'un d'eux, les4800.com, s'est fait particulièrement remarquer grâce à son approche relationnelle. Sur ce site, ce sont les Insaliens qui s'adressent aux lycéens sur le thème "que diriez-vous à un lycéen pour lui expliquer ce qu'est la vie d'un étudiant à l'INSA de Lyon ?". Ce qui explique la signature les 4800 qui fait référence au nombre d'étudiants et non à l'institution. Le site en flash est composé essentiellement de vidéos. Au delà du discours institutionnel, il cherche à parler "vrai", être très concret et donner envie. La mise en scène est réussie, l'idée du scénario; plutôt sympathique, accroche parfaitement la cible visée. "Nous avons essayé d'entrer dans leur univers en nous inspirant, par exemple, de la série américaine les 4400 qui a connu un gros pour la 1ère saison diffusée en février sur M6". Pour le lancement du site, les étudiants en ont parlé à leurs amis plus jeunes, ils ont acheté un fichier d'adresses mails d'élèves en terminale S et on préparé une opération de distribution de cartes postales à la sorties de Lycées à Lyon d'abord et ensuite à Paris et Marseille si l'opération s'avère concluante. Les retours de cette opération pour l'INSA sont déjà très bons et notamment le site du fan club de la série 4400 qui en parle...
Chargement